Nos Victoires de la musique 2020

14 Février, 2020, 23:56 | Auteur: Sue Barrett
  • La réforme des Victoires de la Musique objet d’une nouvelle controverse

À moins que les votants ne choisissent de récompenser l'incontestable Catherine Ringer et ses 35 ans de carrière.

Pour le clip, la chanteuse Angèle est notamment face aux deux frères du duo de rap PNL avec le clip Au DD, tourné sur la Tour Eiffel.

Mais c'est une catégorie anecdotique.

Florent Pagny sera le président d'honneur des Victoires.

Pour le reste, pas de changements, cela donne un palmarès resserré autour des catégories phares: artistes masculin et féminine, album, concert, révélation scène, album révélation, clip et chanson.

La soirée des Victoires de la Musique se déroule ce venderdi soir. "Quelques mois après la sortie de l'album, je me suis dit que le morceau +Balance ton quoi+ devenait malgré moi politique alors que j'avais écrit un état des lieux, un truc que je vivais en tant que jeune fille, dans la rue, au travail, n'importe où", analysait-elle pour l'AFP en novembre. La victoire de l'artiste féminine de l'annéea été décernée à Clara Luciani. Cette année est pourtant celle d'une petite révolution pour la cérémonie des Victoires de la musique.

En cause, la suppression des récompenses par genres: rock, électro, musiques du monde, musiques urbaines et rap, ont disparu.

Avec ce nouveau choix de catégories, à l'extrême opposé des Grammy américains, qui décernent plus de 80 prix, les Victoires semblent chercher un compromis acceptable: si l'on fait exception des six artistes révélation nommés (Maëlle, Hoshi, Suzane, Aloïse Sauvage, Pomme et Malik Djoudi), 8 des 25 meilleures ventes de 2019 sont représentées lors de cette cérémonie.

Mais cette réforme fait grincer des dents.

"C'est dommage, c'est un monde qui se referme au lieu de s'ouvrir, c'est un peu désolant", regrette aussi Martin Meissonnier, DJ, producteur historique des musiques du monde.

"Quand on regarde la liste des nominés, on cherche en vain une diversité de couleurs", a encore vitupéré Manu Dibango dans Le Monde. "Quelqu'un a décidé que c'était peut-être un peu trop coloré et qu'il fallait revenir à quelque chose de plus blanc", enrage-t-il dans une vidéo de la 1re, réseau ultra-marin du groupe France Télévisions.

Recommande: