Coronavirus: quatre Français en quarantaine à bord d'un paquebot au Japon

12 Février, 2020, 09:36 | Auteur: Lynn Cook
  • Coronavirus: le nombre de contaminés sur le paquebot au Japon monte à 130

La croisière tourne au cauchemar.

Quatre Français se trouvent à bord du navire de croisière "Diamond Princess", bloqué depuis une semaine dans le port de Yokohama au Japon en raison de cas de contamination par le coronavirus 2019-nCoV, a annoncé lundi le ministère français des Affaires étrangères.

Les médias avaient précédemment annoncé que parmi les quatre Français confinés à bord du Diamond Princess figuraient deux Néo-Calédoniens, Michel Vittori, 82 ans, ancien enseignant et ancien adjoint à la mairie de Nouméa, ainsi que son épouse Linda.

Les analyses ont été par la suite étendues aux sujets vulnérables à bord, notamment les personnes ayant été en contact avec les nouveaux cas de contamination.

Ce somptueux bâtiment était arrivé il y a une semaine au port de Yokohama et comptait 3 700 passagers et membres d'équipage.

À Hong Kong, sept autres nouveaux cas ont été découverts, malgré la fermeture des passages terrestres vers la Chine et une réduction drastique des transports vers la Chine. Pour autant, après les nouvelles révélations du docteur chinois Zhongshan, spécialiste en Chine, révélant lundi 10 février que le temps d'incubation du virus pourrait être de 24 jours, les perspectives pour les passagers restent incertaines.

Ceux qui n'ont pas accès à la lumière naturelle ont reçu l'autorisation de sortir sur les ponts pour prendre l'air, mais avec des conditions strictes comme par exemple le port permanent d'un masque en dehors de la cabine.

La moitié des passagers du paquebot sont d'origine japonaise, dont plusieurs personnes âgées, très sensibles au virus. Ainsi, les premiers rapatriés de la ville chinoise de Wuhan, épicentre de l'épidémie de coronavirus, n'ont pas été placés en quarantaine, mais laissés chez eux. Mais on recense au moins une centaine de cas de gens infectés au Japon, où près de 9 millions de touristes chinois voyagent chaque année.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé vendredi 7 février au Japon de prendre toutes les mesures nécessaires pour accompagner les passagers du Diamond Princess confinés à bord, y compris des mesures de soutien psychologique.

Recommande: