2019-nCoV : plus de 1000 décès en Chine

12 Février, 2020, 07:55 | Auteur: Lynn Cook
  • Coronavirus: En Chine, la barre des 1000 victimes franchie - Monde

Il s'agissait dans les deux cas de ressortissants chinois. Heidi.news fait le point sur les hypothèses de travail, alors que la mortalité en Chine a dépassé celle du Sras en 2002-2003.

Parallèlement, un épidémiologiste de l'université de Hong-Kong, le professeur Gabriel Leung a présenté un scenario catastrophe dont l'extrapolation fait croire à certains que, dans le pire des cas, que jusqu'à 60 % de la population mondiale pourrait être infectée à terme.

En revanche, comme à plusieurs reprises depuis la semaine dernière, le chiffre des nouveaux cas quotidiens (2.478) avait diminué par rapport à la veille. Une bonne compréhension des processus de transmission et de leur dynamique reste indispensable pour espérer endiguer l'épidémie.

Mais l'inquiétude internationale a été relancée avec l'apparition d'un cas de contamination hors de Chine, un Britannique contaminé à Singapour qui a ensuite transmis la maladie à plusieurs compatriotes lors d'un séjour en France, avant d'être diagnostiqué en Grande-Bretagne. Au moins 135 cas de contamination ont été confirmés sur le paquebot Diamond Princess, en quarantaine au large du Japon. Trente-neuf nouveaux cas, dont un responsable des opérations de quarantaine, ont été annoncés mercredi.

À ce stade, parmi les personnes [évacuées du navire] hospitalisées, quatre sont dans un état grave, sous assistance respiratoire ou aux soins intensifs, a précisé M. Kato.

La perspective d'une multiplication de ce genre de cas inquiète.

Les ministres européens de la Santé se retrouveront de leur côté jeudi à Bruxelles pour discuter de mesures coordonnées.

Jusqu'alors, la majorité des contaminations identifiées à l'étranger impliquait des personnes revenues de Wuhan, épicentre de l'épidémie.

Les personnes atteintes de fièvre - un des symptômes de la maladie - ne pourront désormais plus se rendre dans les hôpitaux hors de leur arrondissement, tandis que tous les complexes d'habitation sont soumis à des règles d'entrée et de sortie encore plus draconiennes.

Hors du Hubei, plusieurs métropoles imposent à une partie de leurs habitants de rester calfeutrés chez eux, avec néanmoins la possibilité de sortir récupérer des courses. Mais le pouvoir a également été critiqué pour avoir tardé à réagir à l'épidémie et avoir même réprimandé des lanceurs d'alerte pour "propagation de rumeurs".

Le gouvernement de la province a limogé le secrétaire général de la commission de santé du Parti communiste du Hubei et le directeur de la commission régionale, a rapporté ce mardi la chaîne de télévision officielle CCTV. Les étudiants sont toujours en vacances et les entreprises sont incitées à laisser leurs employés travailler à domicile. La mort vendredi de l'un d'entre eux, le médecin de 34 ans Li Wenliang, a provoqué la fureur et le dégoût de très nombreux Chinois.

Recommande: