OMS : le nombre de cas de coronavirus se stabilise en Chine

11 Février, 2020, 23:09 | Auteur: Lynn Cook
  • Coronavirus le président chinois Xi Jinping assure que la Chine vaincra l’épidémie

Un total de 34.546 personnes ont été contaminées en Chine continentale, dont 722 sont mortes. Des centaines de touristes à bord de trois paquebots sont bloqués en Asie après l'apparition du virus à bord.

L'origine du virus semble se confirmer comme provenant de la chauve-souris. Les personnes rapatriées seront isolées durant quatorze jours.

D'abord accusé de propager des rumeurs et réprimandé par la police, il fait désormais figure de héros national et de martyr face à des responsables locaux accusés d'avoir caché les débuts de l'épidémie. "Que tous ces fonctionnaires qui s'engraissent avec l'argent public périssent sous la neige", s'emportait un internaute, dans un commentaire promptement effacé par la censure. Car pour chaque patient infecté, les autorités sanitaires du pays concerné doivent retrouver les personnes avec lesquelles il est entré en contact et s'assurer qu'elles n'en contamineront pas d'autres à leur tour.

Réagissant promptement à la colère populaire, le pouvoir central a annoncé l'ouverture d'une enquête sur " les circonstances entourant le docteur Li Wenliang, telles qu'elles ont été rapportées par les masses " et l'envoi sur place d'une équipe d'enquêteurs anti-corruption. Une victime un peu particulière, puisque ce médecin du Wuhan avait donné l'alerte fin décembre sur l'épidémie qui n'en était alors qu'à ses balbutiements.

" Il y a eu des cas inquiétants de propagation du #2019nCoV par des personnes sans antécédents de voyage" en Chine, a tweeté Tedros Adhanom Ghebreyesus en utilisant la dénomination scientifique provisoire du virus. Sur les réseaux sociaux, les autorités sont accusées de retarder l'annonce de son décès.

Le président chinois Xi Jinping a appelé à prendre "des mesures plus fortes et décisives pour enrayer résolument l'élan de la contagion".

Le Vietnam est ainsi devenu le dernier pays en date à interdire l'entrée aux voyageurs arrivant de Chine. Donald Trump a " exprimé sa confiance quant à la force et à la résilience de la Chine", selon la Maison Blanche. Plus de 350 malades ont été recensés dans une trentaine de pays en dehors de la Chine.

D'autres poursuivaient l'évacuation de leurs citoyens de Wuhan.

A Hong Kong, 3.600 personnes subissent un sort similaire sur le World Dream, dont huit anciens passagers ont été testés positifs.

Aux États-Unis, douze cas sont confirmés. Ailleurs, deux décès ont déjà été imputés à la maladie, l'un aux Philippines et l'autre à Hong Kong.

Le bilan actuel des personnes ayant perdu la vie à cause de ce virus est supérieur à celui du virus Sars (inflammation pulmonaire aiguë) ayant frappé la Chine et HongKong au cours des années 2002 et 2003.

Recommande: