Dortmund, Neymar, Mbappé... Leonardo s'agace contre le pessimisme des médias — PSG

11 Février, 2020, 17:50 | Auteur: Ruben Ruiz
  • PSG: Le phénomène Cherki arrive Tuchel alerte ses défenseurs

Le président de l'Olympique lyonnais allume contre-feu sur contre-feu, égratignant l'une de ses cibles préférées: l'OM.

Pour rappel, l'OM se déplacera à Lyon mercredi, pour le compte des quarts de finale de la coupe de France.

Jean-Michel Aulas est resté longtemps en zone mixte pour évoquer tout un tas de sujet. Au contraire, tous ceux qui se succèdent devant les médias ont plutôt tendance à éteindre les incendies déclenchés par le pyromane "JMA". Pour sa progression personnelle, c'est bien qu'il joue ce genre de match. Ce sont des rencontres dures, intenses. On a une équipe formidable. Pourquoi doit-on stresser? Déjà, ça ne sera pas une question de vie ou de mort contre le Borussia.

Et lui tout particulièrement. "Le seul Olympique en France, c'est l'Olympique de Marseille, Lyon c'est le Football Club de Lyon", confiait-il dans une vidéo diffusée sur Youtube en janvier. Aujourd'hui, il ne verse pas dans la surenchère. L'équipe est prête puis on continuera à grandir.

Leonardo, lui, préfère voir le positif, et il y en a beaucoup selon lui. La dynamique parle pour les hommes de Villas-Boas, même si le rendez-vous de demain aura un cadre différent. L'équipe est 1e, avec 12 points d'avance, et en C1 on a fait le carton plein presque.

"J'espère que ce sera la bonne (cette année) pour le PSG en Ligue des champions car l'équipe est vraiment très complète". Je ne sais pas ce que Rudi a en tête, peut-être va-t-il faire un peu tourner en pensant au championnat. Les infos et les jeux de paroles en provenance de Lyon montrent qu'ils veulent nous faire des misères. Mais contrairement à ce qu'on connaît du personnage quand il décide de prendre la parole immédiatement après un match, le boss de l'institution nous est apparu parfaitement détendu. On peut donc en déduire qu'encaisser quatre buts et rejouer un match au sommet dans la foulée n'a rien de réjouissant.

Ce serait la meilleure réponse aux multiples provocations lyonnaises. Pour la dernière grande "répétition européenne " (sans faire offense à Dijon et Amiens) avant le déplacement à Dortmund, le 18 février, en 8e de finale de Ligue des champions, l'Argentin a encore enfilé ce costume de joueur "fiable " que ne cesse d'encenser Thomas Tuchel dès que l'occasion se présente.

Recommande: