"Ministre moralisatrice", "faits horribles", "des minables"... Didier Gailhaguet se défend — Patinage

06 Février, 2020, 10:54 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Les accusations directes de Gailhaguet ? Du brouillard pour échapper au fond de l’affaire, pour Marie George Buffet

Par ailleurs, le Comité national olympique promet qu'il "prendra toutes ses responsabilités conformément aux dispositions prévues dans le code du sport" alors que la ministre des sports Roxana Maracineanu a menacé lundi de retirer sa délégation à la Fédération française des sports de glace (FFSG). S'il s'est retrouvé coincé par un journaliste de Quotidien, a malgré tout taclé de nombreuses personnalités lors de sa conférence de presse ce mercredi 5 février, où il a nié toute protection de l'entraîneur Gilles Beyer accusé de viol par plusieurs patineuses.

Mardi soir, à la sortie d'un bureau extraordinaire de la FFSG, Didier Gailhaguet a repoussé toute décision sur une éventuelle démission, exigée par Roxana Maracineanu, à la fin d'une nouvelle enquête administrative diligentée par le ministère.

Malgré sa mise à l'écart en 2001, Gilles Beyer a poursuivi sa carrière dans son club d'origine, les Français volants, présidé par son frère Alain, jusqu'à son éviction vendredi.

"Mme la ministre ne m'a pas entendu, elle est drapée dans ses certitudes ", a déclaré Didier Gailhaguet lors d'une conférence de presse, évoquant pêle-mêle "une fédération accusée, une ministre moralisatrice et des opportunistes de circonstances que l'on n'a pas vus dans les patinoires depuis 10 ans".

" C'est une onde de choc qui s'est abattue sur les sports de glace, a affirmé Didier Gailhaguet". " Je suis très affecté par cette situation".

Contacté par Franceinfo, le directeur de l'association, l'ancien rugbyman Sébatien Boueilh, dit "ne pas accepter" les propos tenus par Didier Gailhaguet.

Pour montrer que sa fédération n'ignorait pas les problèmes de violences sexuelles, le patron du patinage français, Didier Gailhaguet, a mis en avant mercredi une collaboration avec l'association Colosse aux pieds d'argile.

Le courrier des parents a été transmis au ministère, qui a décidé d'ouvrir une enquête administrative en avril 2000, d'autant qu'un autre épisode alerte le cabinet de Marie-George Buffet. "Des erreurs certainement, et plusieurs, mais pas de fautes", a détaillé ce mercredi, Didier Gailhaguet. "La thèse du copinage, bonjour!", a-t-il dénoncé. "M. Beyer a été placé dans une fonction purement administrative", a rappelé M. Gailhaguet.

Depuis les premières révélations à ce sujet, de nombreuses voix ont affirmé que le petit monde du patinage artistique français savait ce qui se tramait.

"Pour être démissionnaire, il faudrait que j'aie commis une faute".

Ces déclarations sont intervenues juste après l'annonce du soutien du gouvernement à la demande de démission formulée par Roxana Maracineanu. Je n'estime pas en avoir commise. Dans cet ouvrage, l'ex-patineuse (44 ans) affirme avoir été violée par Gilles Beyer alors qu'elle n'avait que 15 ans.

Recommande: