Coronavirus: deux Canadiens infectés à bord du bateau de croisière

06 Février, 2020, 08:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Japon: 3 700 personnes en quarantaine à bord d'un bateau de croisière

Le navire, qui transporte 2666 passagers - dont environ 250 Canadiens - et 1045 membres d'équipage, est présentement en quarantaine à Yokohama, au Japon. Interrogés par les médias, plusieurs ont décrit une certaine confusion à bord, et un fort ennui, car ils sont contraints de rester dans leur cabine pour éviter de croiser des malades.

Le ministre de la Santé, Katsunobu Kato, a précisé que ces dix personnes ont quitté le navire.

Ces dix personnes incluent quatre Japonais, un Taiwanais, deux Américains, deux Canadiens et un Néo-Zélandais.

Présent à bord avec six membres de sa famille, un habitant de Hong Kong âgé de 43 ans a fait savoir de son côté qu'ils n'avaient eu en guise de déjeuner que du café et de l'eau et, sans leur nourriture personnelle, ils seraient restés le ventre vide.

Plus de 1800 personnes sur un autre bateau de croisière ont été examinées à Hong Kong après que trois passagers d'un voyage précédent eurent reçu un diagnostic positif pour le virus.

" Jusqu'à hier (mardi, NDLR), on pouvait passer du temps dans les espaces communs et faire des activités, comme jouer au ping-pong. Mais il n'est pas encore arrivé", a ajouté ce passager.

Le navire demeurera en quarantaine pendant 14 jours à Yokohama, précise le communiqué.

D'après les informations de Princess Cruises, l'opérateur du navire, la moitié des passagers du paquebot sont des Japonais. Et non. Ce dernier est le nom du bateau sur lequel 10 passagers sont victimes du coronavirus.

" Aucun passager ou membre d'équipage n'est autorisé à débarquer " tant que les autorités sanitaires locales n'auront pas donné leur feu vert, a expliqué mercredi Leung Yiu-hong, un responsable sanitaire hongkongais.

Donc, le nombre de cas de contamination est potentiellement plus important, selon le journal. La maladie a tué 490 personnes en Chine continentale, selon le bilan national quotidien publié mercredi par les autorités chinoises, qui fait aussi état de plus de 24.000 contaminations.

L'autre grande compagnie aérienne japonaise, Japan Airlines (JAL), a également annoncé mardi qu'elle allait réduire ou suspendre nombre de ses lignes de Tokyo vers la Chine, dont Pékin et Shanghai, à compter du 17 février jusqu'au 28 mars, en raison du déclin de la demande sur ces vols.

"Je peux confirmer que sur les Australiens à bord du bateau, deux d'entre eux ont été testés positifs au coronavirus et emmenés dans des centre médicaux japonais pour être soignés".

Le Japon a déjà rapatrié 565 de ses ressortissants de Wuhan en affrétant trois avions la semaine dernière.

Recommande: