Un artiste berne Google Maps en provoquant un embouteillage virtuel

04 Février, 2020, 04:34 | Auteur: Lynn Cook
  • Google Maps il fait croire à un embouteillage... alors qu’il n’y en a pas

Les autres usagers ont été invités à emprunter un itinéraire secondaire. Ils sont désormais interactifs, alimentés en temps réels, et de nombreuses entreprises, telles que airbnb, uber ou autres services de livraison en tout genre en dépendent aujourd'hui complètement pour leurs activités.

Avec ses cartes virtuelles, Google Maps a donc finalement réussi à modifier notre manière d'évoluer dans l'environnement urbain, opérant un certain contrôle sur les informations suivies à l'aveugle par le consommateur. Simon Weckert est donc parvenu à le détourner.

Ainsi, pour mettre en oeuvre son projet, Simon Weckert a réuni pas moins de 99 smartphones, avant d'activer Google Maps sur chacun d'entre eux.

Si vous êtes un fidèle de Google Maps, vous connaissez probablement comment l'application présente l'intensité du trafic: si la rue est verte cela veut dire le trafic est calme et facile, si la rue est orange cela veut dire que le trafic est compliqué, si la rue est rouge c'est qu'elle est à éviter. Rapidement, selon l'auteur, Google a identifié une concentration très dense d'utilisateurs à un seul et même endroit, et a donc aussitôt signalé un embouteillage monstre dans la zone en question... Il s'est ensuite baladé tranquillement dans les rues de Berlin. But de lopération: berner le célèbre service de cartographie de Google. La rue est donc apparue en rouge sur les écrans, et comme prévu, il n'a ensuite pas tardé à rediriger les autres usagers sur un itinéraire différent.

Interrogé par BFM TV, Google a fait savoir que ce cas était "rare et spécifique" et qu'un nombre élevé d'appareils en mode navigation sur Google Maps constitue "dans la grande majorité des cas" un signe fiable d'embouteillages.

Recommande: