Résultats mitigés pour la société mère de Google

04 Février, 2020, 15:51 | Auteur: Aubrey Nash
  • L'action perdait près de 4 % dans les échanges après la clôture de Wall Street lundi

En ce moment, les firmes annoncent leurs bilans financiers et pour 2020, Google a décidé de lever le voile pour la première fois sur le chiffre d'affaires de YouTube, sa plateforme de vidéo.

Les analystes visaient en moyenne un bénéfice par action de 12,49 $ US, selon les prévisions recueillies par FactSet. En octobre dernier, YouTube avait été valorisé près de 300 milliards de dollars par l'analyste Laura Martin (Needham & Company). Alphabet, dont Sundar Pichai vient de prendre les rênes, a aussi choisi de donner un peu plus d'informations sur ses performances aux investisseurs. Si certains analystes semblent sceptiques, le chiffre paraitra vertigineux au commun des mortels puisqu'il s'établit 15,15 milliards de dollars pour 2019. Les revenus du nuage ont progressé de 53 % à 2,61 milliards US, contre des revenus de 1,71 million US un an plus tôt. Si c'est confirmé mardi, elle quittera le club des entreprises à 1.000 milliards de dollars de valorisation boursière. "Nos investissements en science informatique, y compris l'intelligence artificielle, l'informatique ambiante (assistants vocaux, etc., ndlr) et l'informatique délocalisée, nous fournissent une base solide pour la poursuite de la croissance et de nouvelles opportunités partout chez Alphabet", a déclaré le nouveau patron. Google et sa maison-mère se portent très bien.

Alphabet a profité de la publication de ses résultats financiers du Q4 2019 pour partager les chiffres de YouTube, pour la première fois.

Le secteur est dominé pour l'heure par Amazon suivi de loin par Microsoft.

En 2019, Alphabet aura enregistré un chiffre d'affaires de 162 milliards de dollars, avec un bénéfice net grimpant à 34,3 milliards sur l'ensemble de l'exercice.

Ainsi, les publicités ou encore les abonnements sur YouTube ont permis d'engranger un chiffre d'affaires de 4,7 milliards de dollars sur le trimestre et de 15,15 milliards sur l'ensemble de l'exercice, soit un bond de 36% par rapport à l'exercice complet 2018, a souligné M. Pichai. Les autres sources de revenus de Google comprennent le hardware, le Play Store et les revenus on publicitaires de YouTube, ont représenté 5,26 milliards de dollars au même trimestre l'année dernière, une trimestre a vu le lancement des Pixel 4, Nest Mini, Pixelbook Go, Nest Wifi et Stadia.

Le nombre d'employés va grimper à un rythme "un peu plus" poussé encore que les 20% de croissance de 2019, a-t-elle ajouté.

Recommande: