Nos marmottes prédisent en majorité une fin rapide de l'hiver — Printemps hâtif

04 Février, 2020, 15:50 | Auteur: Lynn Cook
  • En Gaspésie les gens se fient à Fred la marmotte

Cette tradition, qui coïncide avec la Chandeleur, prédit l'arrivée précoce ou tardive du printemps.

Willie est sorti de son terrier une heure après Sam, à Wiarton en Ontario.

Fred, la marmotte de Val-d'Espoir, en Gaspésie n'a pas vu son ombre tôt ce dimanche matin.

Cette célébration du 2 février a d'ailleurs inspiré le film Le jour de la marmotte, qui met en vedette Bill Murray. S'il fait nuageux, la marmotte reste dehors et le printemps sera bientôt là.

En Pennsylvanie, une des marmottes les plus célèbres, Phil de Punxsutawney, n'a pas vu son ombre en sortant de son abri ce qui signifie l'arrivée d'un printemps hâtif dans le folklore, contrairement aux prédictions de Sam en Nouvelle-Écosse.

Dans son livre The Day Niagara Fall Ran Dry publié en 1993, le climatologue canadien David Phillips avait joué les rabat-joie en écrivant, après avoir analysé les données météorologiques de 13 villes canadiennes, que les prédictions des marmottes n'étaient exactes que 37 % du temps.

Les traditions liées au réveil des animaux dits "dormeurs " le 2 février sont en fait d'origine européenne.

Recommande: