Un célèbre pianiste brésilien rejoue grâce à des gants bioniques

03 Février, 2020, 10:54 | Auteur: Sue Barrett
  • Le pianiste brésilien Joao Carlos Martins joue avec des gants bioniques le 29 janvier 2020

Depuis presque 20 ans, cette maladie a dégénéré en limitant dans un premier temps le pianiste à n'utiliser seulement quelques doigts, pour finalement n'utiliser que ses pouces. Malheureusement, ce dernier a dû depuis l'année dernière renoncer à sa carrière, mais surtout sa passion à cause d'une maladie et de plusieurs accidents qui ont paralysé ses mains.

Avec "l'apparition de ce fou avec ses gants ", João Carlos Martins raconte que son quotidien se résumait à "se réveiller à 5H30 ", à vérifier que son nom n'était pas dans la nécrologie des journaux et à mémoriser des partitions.

A 18 ans, on lui diagnostique une dystonie focale, maladie qui provoque des spasmes musculaires involontaire et touche notamment ses mains.

Plus tard, il se blesse au coude lors d'un match de football. Et ce n'est pas tout. Une violente agression à la tête en Bulgarie lui laisse aussi des séquelles. Vingt-quatre opérations chirurgicales n'auront pas permis de lui rendre l'usage de ses mains. En février 2019, João Carlos Martin prend une lourde décision en choisissant de faire ses adieux à la scène. Il ne peut alors jouer qu'avec deux doigts. "C'est comme s'il y avait un cadavre dans ma poitrine", confie-t-il à l'agence Associated Press. À l'aube de ses 80 ans, João Carlos Martin retrouve enfin l'une de ses principales raisons de vivre. Les gants ne fonctionnent pas, en tout cas pas encore. "Les gants ne fonctionnaient pas, mais je ne voulais pas être impoli, je l'ai invité à déjeuner ", raconte João Carlos Martins.

L'inventeur retente l'expérience, associant cette fois du néoprène à des pièces imprimées en 3D. Un coût de fabrication d'une centaine d'euros Grâce à un système de ressorts mécaniques, les doigts du pianiste sont repoussés vers le haut à chaque note, ce qui lui permet de jouer la suivante. À l'aide d'un robot chargé de tourner les pages, le pianiste peut désormais se consacrer à son art. Il l'a d'ailleurs promis, il devrait se produire en octobre prochain à New-York.

Recommande: