Scandale dans le patinage : Maracineanu demande à Gailhaguet de démissionner

03 Février, 2020, 19:23 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Didier Lucine accuse celui qui est toujours le président de la FFSG Gilles Beyer et son épouse Katia Krier d’avoir pourri la vie de plusieurs de ses athlètes

Mais ce lundi, Maracineanu avait convoqué le président de la Fédération française des sports de glace, Didier Gailhaguet, afin de faire la lumière sur ce qui s'était passé, sachant que de nombreuses voix avaient laissé entendre que le dirigeant n'ignorait rien des plaintes à l'encontre de celui qu'il a maintenu en place contre vents et marées.

Après avoir rencontré ce lundi le président de la Fédération française des sports de glace, Roxana Maracineanu lui a demandé sa démission en raison de son implication dans le scandale touchant le monde du patinage.

"Un dysfonctionnement général existe au sein de la Fédération française des sports de glace (.)".

Elle a également indiqué qu'elle allait "saisir le procureur de la République (.) afin qu'une enquête pénale puisse être diligentée sur les faits qui le justifient". La semaine dernière, la sortie du livre de l'ancienne patineuse Sarah Abitbol (44 ans), qui révélait avoir été violée à l'âge de 15 ans par son ancien entraîneur Gilles Beyer avait fait grand bruit. D'autres témoignages d'agressions sexuelles, visant Gilles Beyer mais aussi d'autres entraîneurs, ont été publiés au même moment par l'hebdomadaire L'Obs et le quotidien sportif L'Equipe.

Champion de France 1978, Gilles Beyer est alors un entraîneur de haut niveau, avant de succéder en 1998 à Gailhaguet au poste de directeur des équipes de France, quand ce dernier devient pour la première fois président de la FFSG.

Gilles Beyer protégé par Didier Gailhaguet?

Vendredi, Gilles Beyer a reconnu avoir eu "des relations intimes" et "inappropriées" avec Sarah Abitbol, tout en évoquant des "souvenirs différents" de leur "relation".

"J'attends de lui qu'il assume", avait affirmé la ministre à propos de Didier Gailhaguet, lundi matin, en déplacement à Créteil. Sur Internet, une pétition qui réclame son départ a été signée par plus de 3000 personnes.

Cette enquête a conduit à l'époque le ministère des Sports à mettre fin à ses fonctions de cadre technique à la fédération des sports de glace. En 2006, Gilles Beyer intervenait aussi comme coordinateur d'une tournée de galas de l'équipe de France de patinage artistique.

Pourtant, Gilles Beyer a gardé à la fédération un poste au bureau exécutif jusqu'en 2018. Depuis, treize ministres et secrétaires d'État aux Sports se sont succédé.

Recommande: