Un cinquième cas confirmé en France (ministre) — Coronavirus

02 Février, 2020, 02:52 | Auteur: Jonathan Ford
  • Un cliché pris à l'intérieur de l'Institut Pasteur à Paris

Mardi, le Royaume-Uni avait demandé aux Britanniques d'éviter tout voyage "non essentiel" en Chine.

"Cette motion a été soutenue par toutes les corporations, aussi bien par le personnel navigant et par le personnel au sol", a indiqué à l'AFP une source syndicale.

Selon le dernier bilan des autorités, le virus a engendré 170 décès et plus de 7000 personnes ont été contaminées en Chine. Il dépasse désormais largement le nombre de personnes infectées en 2002 et 2003 par l'épidémie du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère), qui était de 5.327.

Un sixième cas de contamination au coronavirus nCov 2019 a été recensé en France, a annoncé jeudi le directeur général de la Santé. Ce nouveau cas n'est pas lié aux trois premiers, hospitalisés à Bordeaux pour l'un, et à Paris pour les deux autres, dans un état qui ne génère pas d'inquiétude.

Cet homme est un " médecin libéral " qui a été contaminé par une personne dans l'Hexagone.

"Nous sommes en pleine enquête" pour déterminer notamment de potentielles transmissions, a dit le DGS.

Dans le même temps, le gouvernement italien a annoncé la confirmation de deux cas de coronavirus dans le pays, les premiers depuis le début de l'épidémie.

Par ailleurs, les rapatriés français de Wuhan doivent arriver en France vendredi matin et seront mis à l'isolement pendant 14 jours dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet, dans les Bouches-du-Rhône, a annoncé jeudi le ministère de la Santé. Le lendemain, British Airways a suspendu tous ses vols vers la Chine continentale.

Un second vol, un A380, partira jeudi ou vendredi, a-t-elle ajouté.

Le ministre de la Santé Fahrettin Koca a signalé qu'aucun cas de coronavirus n'avait été diagnostiqué parmi les cas suspects à Aksaray, Izmir et Istanbul.

Recommande: