Ligue 1 J22 : Nîmes s’offre Monaco, Lille récupère la quatrième place

02 Février, 2020, 19:38 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Gelson Martins- Nîmes Monaco 01022020

Battu par Metz la semaine dernière et rapidement mené à Angers ce samedi, Reims l'a finalement emporté. On attendait donc d'autres matches intéressants ce samedi soir lors du traditionnel multiplex.

Et en seconde période, les Rémois ont pris l'avantage grâce à Yunis Abdelhamid, buteur de la tête sur un corner frappé par Moreto Cassama (1-2, 62e), avant de dérouler face à une défense dépassée, à l'image de Baptiste Santamaria, buteur contre son camp (1-3, 74e) et d'Ismael Traoré, coupable d'une erreur de relance sur le quatrième but de Boulaye Dia, également bien aidé par Ludovic Butelle (1-4, 75e). Rapidement devant au score grâce à l'inévitable Wissam Ben Yedder, les Monégasques ont concédé l'égalisation sur une action confuse conclue par Florian Miguel. Tendus, ils ont ensuite piqué une colère. Dans un premier temps averti pour une semelle sur Philippoteaux, Bakayoko voyait rouge, M. Lesage étant allé voir le ralenti sur le bord du terrain. Brest s'est réveillé après la pause, mais s'est heurté à un très bon Alfred Gomis et a même encaissé un troisième but sur contre, signé du jeune Stephy Mavididi, auteur de sa troisième réalisation cette saison. À neuf contre onze, Monaco a résisté avant de boire le calice jusqu'à la lie. Philippoteaux, pas attaqué par Henrichs, envoyait le ballon dans la lucarne de Lecomte (62e, 2-1), avant que Martinez n'aggrave le score de la tête (79e, 3-1).

Après le carton du PSG, c'était la suite de la 22e journée de Ligue 1 avec plusieurs rencontres au programme.

Après sa défaite surprise contre Epinal (N2) en 8es de finale de la Coupe de France, et deux défaites successives en championnat, Lille (7e) est arrivé en terre alsacienne avec l'idée de se relancer pour la course européenne. Victor Osimhen a marqué le but de la victoire sur penalty (80e). Après son succès contre l'ASM en L1, le RCSA voulait démarrer une bonne série, alors que les Dogues devaient mettre fin à leur mauvaise passe (3 défaites toutes compétitions confondues). Avec cette spirale négative, Amiens se devait de l'emporter face à la lanterne rouge. À dix minutes du terme, Serhou Guirrassy a eu le ballon du 1-0, mais Lovre Kalinic a sorti la parade qui a offert un premier point en Ligue 1 au TFC depuis le 19 octobre (12 matches). Mais à domicile, les Picards n'ont pas été en mesure de faire trembler les filets (0-0). Le club reste barragiste. Dijon prend un peu ses distances avec la zone de relégation.

Recommande: