Air France suspend ses liaisons avec la Chine

02 Février, 2020, 21:54 | Auteur: Aubrey Nash
  • En temps normal British Airways assure des vols quotidiens depuis l'aéroport londonien d'Heathrow vers Pékin et Shanghai

Depuis le début de l'apparition de ce virus, la compagnie aérienne Air France n'a pas modifié ses plans de vols vers la Chine.

" Chaque membre d'équipage d'American Airlines embarqué sur un vol pour la Chine doit passer environ 32 heures au sol pour répondre aux règlementations fédérales sur le temps de repos", détaille l'APA dans un communiqué de presse, relevant les messages d'alerte envoyés par les autorités de santé américaines, qui conseillent d'éviter tout " voyage non essentiel " aux États-Unis. Selon Ural Airlines, basée à Ekaterinbourg dans l'Oural, ses vols vers l'Europe sont " traditionnellement fréquentés par des gros groupes de tours organisés venus de Chine ".

La compagnie nationale israélienne a annoncé jeudi soir la suspension des vols vers Pékin face à la propagation du nouveau coronavirus en Chine.

Pour faire suite à la décision d'Air Madagascar d'anticiper l'arrêt provisoire de ses vols à destination de la Chine, les vols Réunion Canton commercialisés par Air Austral seront suspendus, et ce dès demain samedi 1er février 2020.

Les trois compagnies birmanes cessent leurs rotations vers la Chine à partir du 1er février.

VIRGIN ATLANTIC maintient ses vols entre Heathrow et Shanghai. Le 22 janvier la compagnie avait suspendu ses vols vers Wuhan, dont l'aéroport, de toute façon, était fermé.

Philippine Airlines a déclaré qu'elle réduirait le nombre de vols entre Manille et la Chine de plus de 50%.

D'autres compagnies aériennes ont pris des mesures plus sévères.

De son côté, Cathay Pacific a indiqué qu'elle allait progressivement réduire, au moins de moitié, ses vols vers et en provenance de Chine continentale.

SAS : la compagnie scandinave a annoncé qu'elle suspendait tous ses vols directs à partir de vendredi vers Pékin et Shanghai. Air France exploite habituellement 13 vols hebdomadaires entre Paris et Shanghai et 10 vols hebdomadaires entre Paris et Pékin. Son transporteur économique Scoot réduit également ses vols vers la Chine. Au total, ce sont plus de 15 destinations chinoises qui sont desservies par cette compagnie ou sa filiale Batik Air.

Finnair, qui a multiplié ces dernières années ses liaisons avec l'Asie, va suspendre certains vols mais maintient des liaisons avec Pékin, Shanghai, Hong Kong et Guanghzou.

Recommande: