Littérature - L'écrivaine américaine Mary Higgins Clark est morte

01 Février, 2020, 11:21 | Auteur: Sue Barrett
  • Veuve avec cinq enfants lorsqu’elle avait 36 ans Mary Higgins Clark est devenue une auteure à succès au cours de la seconde moitié de sa vie

Au total elle a écrit, parfois avec sa fille Carol, plus de cinquante best-sellers, dans lesquels les héroïnes étaient souvent des femmes.

L'auteur à succès Mary Higgins Clark est décédée à l'âge de 92 ans, vendredi à Naples, en Floride, de causes naturelles. "Elle les comprenait comme s'ils faisaient partie de sa propre famille", a écrit son éditeur sur Twitter. Elle a écrit une cinquantaine de livres écoulés à quelque cent millions d'exemplaires.

Mary Higgins Clark est morte ce samedi.

Des drames familiaux la convaincront que le pire peut toujours arriver et c'est ce moment où tout bascule qu'elle aime décrire dans ses livres.

Une crise cardiaque emporte son père lorsqu'elle a 10 ans et sa mère, se retrouvant seule avec trois enfants, est contrainte de partager sa maison avec des locataires.

Mary devra travailler très jeune, comme standardiste dans un hôtel puis dactylo. Elle cessera ensuite de parcourir le monde pour élever ses enfants.

Mary a 35 ans lorsque son mari meurt brusquement d'une crise cardiaque à l'âge de 44 ans, la laissant veuve avec cinq enfants à charge.

Sous son chignon toujours impeccable se cachait en permanence une nouvelle histoire, dans laquelle il lui arrivait de se venger de ceux qui avaient osé juger trop sévèrement à son goût son travail. À partir de 1975 avec la publication de Where Are The Children [La maison du guet, en français], chacun de ses 56 livres a été un best-seller.

Elle avait publié une première nouvelle en 1956 et lancé son premier roman à la fin des années 1960, Mount Vernon Love Story (Le Roman de George et Martha, en français).

Mary est alors enfin une romancière populaire reconnue mais, pour rattraper le temps perdu, elle s'inscrit à l'université de Fordham, à New York, où elle obtient une licence en philosophie, son premier diplôme universitaire, à 50 ans. Mère et fille en publieront quatre autres.

Recommande: