Le Canada annonce un deuxième cas "présumé" en Ontario — Coronavirus

30 Janvier, 2020, 18:23 | Auteur: Lynn Cook
  • Coronavirus: le Canada ne connaîtra pas de quarantaines massives comme en Chine

Un premier cas "présumé" du nouveau coronavirus chinois a été détecté à Toronto chez un homme revenant de Chine, pour la première fois au Canada, ont annoncé samedi les autorités de l'Ontario. Elle s'est isolée et est surveillée par des responsables de la santé.

"Étant donné qu'elle a été mise à l'isolement, les risques pour les Ontariens demeurent limités", a souligné le Dr Williams, qui doit donner une conférence de presse en fin de matinée.

Son mari avait été confirmé infecté par un laboratoire national de Winnipeg, selon le communiqué.

Le patient, dont l'identité n'a pas été dévoilée, a été hospitalisé, jeudi, dans un des établissements de la ville de Toronto, où il a été placé "en isolement dans une chambre de pression négative", pour éviter toute transmission, a poursuivi la même source. Il n'y a aucun autre membre de leur foyer, a déclaré Eileen de Villa, médecin hygiéniste de Toronto.

Le "South China Morning Post", un quotidien de Hong Kong, fait maintenant état de 56 morts et plus de 1700 personnes infectées en Chine.

Le couple est arrivé au pays, en provenance de Wuhan, le 22 janvier dernier. Il existe encore de nombreuses inconnues entourant le virus, telles que sa dangerosité et sa facilité de propagation entre les personnes. Il peut provoquer une pneumonie, qui a été mortelle dans certains cas.

Le gouvernement canadien a conseillé lundi à ses citoyens "d'éviter tout voyage" dans la province chinoise du Hubei, citant "l'imposition de restrictions de voyage importantes afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus".

Elle a précisé que les autorités sanitaires avaient commencé à contacter des passagers se trouvant à proximité du patient à bord du vol CZ311 de la compagnie China Southern Airlines.

Les symptômes pseudo-grippaux comprennent de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires.

Williams a ajouté que certains des 19 cas suspects faisant l'objet d'une enquête par des responsables de la santé provenaient de Toronto. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters.

Recommande: