British Airways suspend ses liaisons avec la Chine — Coronavirus

29 Janvier, 2020, 18:53 | Auteur: Aubrey Nash
  • Coronavirus : Air Austral suspend ses vols vers la Chine à partir du 8 février - Réunion la 1ère

British Airways assure des vols quotidiens reliant Londres à Pékin ou Shanghai. "Air China surveillera de près les évolutions de l'épidémie et procédera en temps voulu à des modifications de vols", indique son site. La compagnie dessert Pékin (10 vols par semaine) et Shanghai (13 vols par semaine) au départ de Paris, ville européenne la mieux connectée avec la Chine.

Le nouveau coronavirus apparu en décembre dernier dans le centre du pays a déjà provoqué la mort de près de 132 personnes, et près de 6 000 cas confirmés de contamination ont été recensés. Le nombre de personnes infectées s'établit mercredi à 5974 dans tout le pays, selon les derniers chiffres des autorités sanitaires nationales.

La compagnie aérienne Swiss a décidé mercredi d'annuler temporairement tous ses vols vers et en provenance de la Chine continentale, alors que l'épidémie de coronavirus continue de s'étendre, dépassant désormais le nombre d'infections enregistré lors de l'épidémie de Sras en 2002-2003.

British Airways a suspendu toutes ses liaisons avec la Chine continentale, foyer d'une épidémie de coronavirus qui entraîne un ralentissement du trafic dans les aéroports chinois. C'est la première compagnie européenne à annoncer une telle mesure.

Le groupe aérien indonésien qui exploite la plus grande flotte d'Asie du sud-est va suspendre ses vols vers la Chine à partir du 1er février.

La compagnie helvétique va effectuer jeudi une dernière liaison, afin de permettre aux passagers d'arriver à destination et de rapatrier ses membres d'équipage.

L'avion évacuant le personnel diplomatique et d'autres ressortissants américains bloqués en Chine a quitté Wuhan, a indiqué une porte-parole du département d'État dans un communiqué.

CATHAY PACIFIC: la compagnie dont le principal hub est installé dans l'aéroport international de Hong Kong a indiqué qu'elle allait "progressivement réduire ", au moins de moitié, ses vols vers et en provenance de Chine continentale.

Recommande: