États-Unis: Trump limite l'accès aux femmes enceintes

26 Janvier, 2020, 02:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Trump va ajouter quelques pays à son programme d’interdiction de voyage aux Etats-Unis

En effet, certaines femmes viennent aux États-Unis uniquement pour donner naissance et avoir automatiquement la nationalité américaine, selon l'équipe Trump, confirmant une information de RTL.

Notons que le droit de sol américain est très extensif, car il suffit de naître dans le pays pour bénéficier automatiquement de la nationalité américaine.

" À compter du vendredi 24 janvier 2020, le département d'État ne livrera plus de visas de visite temporaire aux étrangères qui veulent entrer aux États-Unis pour [faire] du " tourisme de maternité " afin de tirer avantage du droit du sol américain, a annoncé un communiqué de la Maison-Blanche".

Concrètement, cette mesure risque de s'avérer difficile à mettre en oeuvre. Ce cercle de réflexion, qui plaide pour une réduction du nombre de migrants, ne relève pas d'augmentation au cours des dernières années.

"Ce changement réglementaire est nécessaire pour renforcer la sécurité", "le système d'immigration" des Etats-Unis et "l'intégrité de la citoyenneté américaine", a ajouté la présidence. La Maison-Blanche parle d'une "industrie du tourisme de la maternité ", qui surcharge les hôpitaux et alimente les activités criminelles. Il y a un an, les autorités judiciaires avaient annoncé le démantèlement de trois réseaux clandestins qui offraient illégalement à des ressortissantes chinoises la possibilité de venir accoucher en Californie.

Le milliardaire républicain a fait de la lutte contre l'immigration une de ses priorités et a ouvertement menacé, par le passé, de s'attaquer au droit du sol. Il avait dit envisager en 2018 de revenir par décret sur ce principe pourtant garanti par le 14e amendement de la Constitution américaine, en partie pour dissuader les migrantes d'Amérique centrale qui marchent de longs jours pour tenter de franchir la frontière.

Recommande: