Le bilan du raid iranien en Irak s'alourdit

25 Janvier, 2020, 22:37 | Auteur: Lynn Cook
  • Le Pentagone livre le nombre de militaires US blessés dans les frappes iraniennes contre des bases en Irak

Le ministère de la Défense a déclaré vendredi que 34 militaires américains avaient subi des blessures cérébrales traumatiques causées par des frappes aériennes iraniennes sur la base aérienne d'Al Asad en Irak, contredisant le rejet par le président Trump de blessures parmi les troupes américaines au début de la semaine.

Sur ces 34 militaires, la moitié ont déjà réintégré leurs unités, mais 8 soldats ont été rapatriés aux États-Unis et 9 autres évacués vers un hôpital militaire américain en Allemagne. Parmi les symptômes ressentis par les soldats, il a cité les suivants: maux de tête, vertiges, hypersensibilité à la lumière, agitation et nausées.

L'Iran a tiré dans la nuit du 7 au 8 janvier une dizaine de missiles balistiques en direction de deux bases militaires irakiennes abritant des forces de la coalition sous commandement américain pour venger la mort du général Qassem Soleimani.

"Aucun Américain n'a été blessé dans les attaques de la nuit dernière", avait déclaré peu après le président américain Donald Trump dans un discours télévisé.

Au total, 34 militaires américains ont été blessés dans les frappes iraniennes contre des bases en Irak, selon le porte-parole du Pentagone Jonathan Hoffman qui a fait le point sur ce bilan ce vendredi 24 janvier. "Je ne les considère pas comme des blessures très graves par rapport aux autres blessures que j'ai vues".

Mais les commentaires du milliardaire, en campagne pour sa réélection, ont été vivement critiqués par l'opposition démocrate. Estimant que Trump a "menti" quand il a annoncé qu'il n'y avait eu aucun blessé au lendemain des raids iraniens, l'élue démocrate, Debbie Wasserman Schultz, a souligné sur Twitter que "près de la moitié des commotions cérébrales nécessitent des interventions chirurgicales et peuvent conduire à des handicaps permanents". "Franchement, je trouve ça répugnant", a-t-il conclu.

Recommande: