France: des manifestants tentent d'entrer dans un théâtre où se trouve Macron

18 Janvier, 2020, 16:22 | Auteur: Sue Barrett
  • France: des manifestants tentent d'entrer dans un théâtre où se trouve Macron

Une trentaine d'opposants à Emmanuel Macron et à la réforme des retraites se sont rassemblés, vendredi 17 janvier, devant le théâtre parisien des Bouffes du Nord où il passait la soirée en compagnie de son épouse, Brigitte Macron.

La Préfecture de police de Paris a confirmé que les manifestants n'étaient pas parvenus à entrer.

Brigitte et Emmanuel Macron ont été "sécurisés " pendant quelques minutes avant de retourner à leur place pour assister à la fin de la représentation de "La mouche ", mise en scène par Christian Hecq et Valérie Lesort. En effet, alors qu'il assistait à une pièce de théâtre au Bouffes du Nord, dans la capitale française, ce dernier a été exfiltré par ses services de sécurité, après que plusieurs dizaines de manifestants aient tenté d'entrer de force dans le lieu culturel.

Aux cris de " tous ensemble, grève générale ", et " Macron démission", les manifestants ont fait face pendant environ une heure à de nombreux policiers déployés devant cet établissement du Xe arrondissement, comment le montre une vidéo filmée par la journaliste Muriel Boselli. Le président de la République a finalement quitté les lieux en voiture vers 22 h 00 sous escorte policière.

C'est le journaliste et militant Taha Bouhafs qui a d'abord indiqué dans un tweet, se trouver au théatre à "trois rangées derrière le président de la République".

Dans la soirée, c'est le journaliste militant Taha Bouhafs qui signale à son tour la présence du président de la République.

" On était à l'université Paris 7 pour une université populaire".

S'ils n'arriveront pas à atteindre la salle dans laquelle se trouve le président, ces derniers se faisant expulser, le coup est rude pour le président français qui laisse derrière lui une drôle d'image.

De son côté, l'entourage d'Emmanuel Macron indique que "le Président continuera de se rendre au théâtre comme il a l'habitude de le faire et veillera à ce que des actions politiques ne perturbent pas la liberté d'expression, la liberté des artistes et la liberté de création". Les auteurs de ces agressions sèment la violence et la discorde.

Une interpellation qui a fait réagir Éric Coquerel: " Dans quel régime sommes-nous pour qu'un président, furieux que des manifestants le conspuent à l'extérieur d'un théâtre, fasse arrêter un journaliste qui s'y trouvait et qui a osé communiquer sur sa présence? Les manifestants scandent des slogans, chantent.

Au 44e jour de grève contre la réforme des retraites, plusieurs autres actions ciblées ont été menées vendredi par les opposants au projet: une intrusion au siège de la CFDT, le premier syndicat du pays, favorable au système universel de retraite par points dénoncé par les grévistes, et le blocage de l'entrée de la pyramide du Louvre, entraînant l'impossibilité d'ouvrir pour le musée le plus fréquenté du monde. "Par la volonté de qui?", a déclaré la secrétaire d'Etat.

Recommande: