Le restaurant Paul Bocuse perd la troisième étoile qu'il détenait depuis 1965

17 Janvier, 2020, 10:24 | Auteur: Sue Barrett
  • AGENCE FRANCE-PRESSE Paul Bocuse en 2007

Il n'en aura plus que deux à compter de la parution du Guide Michelin, le 27 janvier prochain. Le restaurant Paul Bocuse a perdu sa troisième étoile dans l'édition 2020 du guide Michelin.

Selon Le Point, qui a révélé l'information avec le site spécialisé Atabula, le directeur monde des guides gastronomiques Michelin Gwendal Poullennec s'est déplacé à Lyon ce jeudi pour annoncer la nouvelle en personne à l'équipe du restaurant Paul Bocuse.

Les efforts de modernisation entrepris ces dernières années à l'auberge - la présentation du homard entier se veut plus contemporaine, la quenelle plus légère accompagné d'une sauce au champagne - n'auront pas suffi, alors que certains critiques disaient déjà, bien avant le décès du chef à 91 ans, que le restaurant n'était plus à la hauteur.

Se sachant menacées, les équipes du restaurant de Collonges avaient lancé "la Tradition en mouvement": une stratégie pour insuffler un renouveau à travers des travaux, une carte remaniée et le recrutement de grands noms de la cuisine, de la sommellerie et de la pâtisserie.

"Les chefs ont travaillé et retravaillé les plats, ils les ont peaufinés".

Avec la perte de cette étoile, " c'est toute la famille Bocuse d'Or qui exprime sa tristesse et son respect renouvelé pour l'œuvre de M. Paul", a réagi Olivier Ginon, président du groupe GL events, rappelant " l'apport de Paul Bocuse à la cuisine mondiale, son empreinte culturelle et patrimoniale ". "J'aime le beurre, la crème, le vin" et pas "les petits pois coupés en quatre", assurait-il dans "Paul Bocuse, le Feu sacré" (Ed. Glénat - 2005). Le temps de l'inertie est terminé, dans un sens comme dans l'autre. Il en comptait trois depuis 1965.

Recommande: