Liban: Offensif, Carlos Ghosn dénonce "un coup monté" - Monde

09 Janvier, 2020, 06:22 | Auteur: Aubrey Nash
  • Carlos Ghosn va livrer sa vérité

Depuis novembre 2018, l'action Renault a perdu environ 34% de sa valeur et celle de Nissan environ 38%.

"C'est le cadet de mes soucis Carlos Ghosn, je n'ai aucune sympathie pour le personnage", a lancé ce mercredi sur franceinfo, la secrétaire d'Etat à l'égalité entre les femmes et les hommes, après la conférence de l'ex-PDG de Renault-Nissan donnée au Liban pour "laver son honneur" après sa fuite du Japon où il était assigné à résidence.

" Je crois dans la justice française, et je crois, d'une certaine manière aussi, à la justice japonaise".

"Carlos Ghosn a rappelé qu'il ne s'exprimerait pas sur la façon dont il s'y est pris pour fuir le Japon". L'ex-PDG de Renault-Nissan est poursuivi pour quatre inculpations, deux pour des revenus différés non déclarés aux autorités boursières par Nissan, et deux pour "abus de confiance aggravé".

Tout en soulignant qu'il avait été victime de fausses accusations et de pression de la part de la justice japonaise, Carlos Ghosn a déclaré, lors d'une conférence de presse à Beyrouth, qu'il n'avait pas d'autre choix que de fuir le Japon.

S'il a prévenu qu'il n'était pas venu à la conférence pour raconter comment il avait quitté le Japon, le récit de cette fuite rocambolesque digne de Hollywood tient en haleine les médias et a suscité l'ouverture d'enquêtes au Japon et en Turquie, où M. Ghosn a fait escale.

Il a cependant tenu à exonérer le Premier ministre japonais Shinzo Abe, "pas impliqué", d'après lui. "J'attends ce moment depuis plus de 400 jours depuis que j'ai été brutalement enlevé à ma famille, à mon entreprise " attaque Carlos Ghosn."J'ai plaidé mon innocence en menottes et en laisse il y a un an devant un juge japonais et devant les médias " rappelle-t-il.14h01.

En revanche, Nissan a précisé dans un communiqué qu'il existait "des preuves irréfutables de divers actes répréhensibles" de Carlos Ghosn dont des "déclarations inexactes sur sa rémunération et un détournement d'actifs de la société à son profit personnel", comme le précise France24.

" Je n'ai absolument pas l'intention d'abandonner mes droits (...)".

Le Liban, qui n'a pas d'accord d'extradition avec le Japon, a reçu une demande d'arrestation d'Interpol.

Au Japon, des procureurs ont tenté mercredi de fouiller les bureaux d'un de ses avocats japonais et de saisir des ordinateurs, mais l'accès leur a été refusé, les avocats invoquant la "confidentialité entre un avocat et son client".

M. Ghosn est soupçonné de s'être enfui en prenant un jet privé à l'aéroport international du Kansai, près d'Osaka (ouest japonais), en compagnie de deux complices présumés, de nationalité américaine, selon la télévision japonaise.

" C'est moi seul qui ai organisé mon départ ", avait-il martelé.

Le Japon a dénoncé une évasion " injustifiable", tandis que le groupe automobile Nissan l'a qualifiée d' " extrêmement regrettable ".

Il aurait échappé aux contrôles en se cachant dans un caisson de matériel pour des concerts, selon des médias japonais. M. Ghosn pourrait être entendu par le parquet général, comme l'impose la procédure, avait indiqué à l'AFP une source judiciaire. Selon Beyrouth, il est ensuite entré "légalement" au Liban muni d'un passeport français. Carole Ghosn a elle assuré qu'elle n'était "au courant de rien" concernant la fuite de son mari.

Recommande: