Une cliente critique sa banque sur Twitter, ses comptes bientôt clôturés

06 Janvier, 2020, 08:35 | Auteur: Aubrey Nash
  • Julie Goislard libraire à Clichy a vu ses comptes professionnel et personnel fermés par sa banque après l’avoir interpellé sur Twitter

La banque est assaillie de critiques depuis qu'elle a fermé les comptes d'une libraire, de son compagnon et d'une de ses filles.

Julie Goislard, libraire à Clichy-la-Garenne dans les Hauts-de-Seine a fait part à plusieurs reprises de son exaspération vis à vis de son agence bancaire de la Société générale. Son histoire, qui enflamme depuis quelques jours la toile, a pris de l'ampleur en étant relayée par le quotidien Le Parisien. Très active sur les réseaux sociaux, elle avait déjà affiché en septembre et en octobre dernier sur son compte professionnel Twitter son mécontentement face à des dysfonctionnements récurrents de son terminal de paiement et à l'absence de réponse du service client correspondant. Plusieurs courriers ont suivi, cette fois pour annoncer la fermeture des comptes personnels de son compte, celui de son compagnon et une de ses filles!

Se disant excédée, elle se plaint également sur le service clients Twitter de la Société Générale.

Cette Francilienne s'est confié dans Le Parisien expliquant " avoir reçu un appel du directeur de l'agence, non pas pour m'aider et trouver une solution à mon problème, mais pour me dire d'arrêter de tweeter et pour me menacer de fermer mon compte. "Au moins, mes tweets m'auront permis d'avoir enfin un interlocuteur au téléphone... un petit miracle en soi", témoigne Julie Goislard dans un récit de ses mésaventures publié le 28 décembre sur Facebook.

" Jamais nous ne fermons un compte pour des messages envoyés sur Twitter ", a déclaré de son côté une porte-parole à l'AFP. "Au contraire, nous encourageons nos clients à échanger via notre service après-vente sur les réseaux sociaux, disponible depuis plus de dix ans et au travers duquel plus de 60 000 messages par an sont traités", développe-t-elle. "J'aurais dû changer de banque mais devant l'aspect complexe d'une telle démarche - quand on a de nombreux fournisseurs - je suis restée", concède la libraire qui déplore également la réaction du directeur de l'agence bancaire.

Recommande: