Adp : Indemnisation de 389 ME pour Atatürk

31 Décembre, 2019, 19:22 | Auteur: Aubrey Nash
  • TAV Airports filiale du Groupe ADP n'a pas obtenu la concession d'exploitation du nouvel aéroport d'Istanbul ici

Or, par décision des autorités turques, tous les vols commerciaux ont été transférés vers le nouvel aéroport d'Istanbul en avril 2019.

L'exploitant aéroportuaire Groupe ADP a annoncé jeudi que TAV Airports, opérateur turc dont le groupe français détient 46,12% du capital, recevrait une indemnité de 389 millions d'euros liée à la fermeture anticipée de l'aéroport d'Atatürk d'Istanbul. C'est le montant qu'il devra rembourser à TAV Airports, filiale à 46,1 % du groupe Aéroport de Paris (ADP). Cela représente 21 mois d'absence d'exploitation de l'ancien aéroport, soit autant de manque à gagner pour le gestionnaire. "TAV Istanbul avait le droit d'exploiter, en application d'un contrat conclu avec l'Autorité Nationale des Aéroports ("DHMI"), l'aéroport national et international d'Atatürk, le parc de stationnement et le terminal d'aviation générale pour 15 ans et demi, du 03/07/2005 à 00h01 au 02/01/2021 à 24h00", rappelle le Groupe ADP. Après " plusieurs mois d'échanges " sur le calcul de cette compensation et expertise contradictoire par des cabinets d'expertise comptables internationaux, une proposition d'indemnisation d'un montant de 389 millions d'euros a été faite et acceptée par TAV Airports. "L'impact de cette indemnité sur le résultat net du groupe ADP devrait être très légèrement positif", a indiqué ADP. Ankara est en froid avec Paris, et plus globalement, les tensions restent fortes entre la Turquie et l'Union européenne.

ADP " se félicite que le gouvernement turc ait tenu ses engagements ".

Recommande: