Les îles Samoa toujours claquemurées — Rougeole

06 Décembre, 2019, 07:34 | Auteur: Jonathan Ford
  • Selon les autorités 55 personnes en majorité des enfants sont mortes dans l'épidémie de rougeole qui a débuté mi-octobre aux Samoa

Les îles Samoa étaient claquemurées pour la deuxième journée d'affilée vendredi pour mener à bien une campagne sans précédent de vaccination. Les enfants sont aussi majoritaires parmi les 4357 cas de contamination recensés. On entend seulement quelques chien aboyer.

Il a annoncé que les administrations, services d'eau et d'électricité exclus, seraient fermées jeudi et vendredi afin que leurs personnels prêtent main forte à la campagne de vaccination.

La nation pacifique des Tonga est également aux prises avec une épidémie de rougeole qui a contraint son équipe de rugby féminine à être mise en quarantaine d'un grand championnat régional organisé aux Fidji le mois dernier. La vaccination est devenue obligatoire depuis le mois dernier en vertu d'un état d'urgence. "C'est dévastateur, cela peut condamner à mort un enfant ici où le taux de vaccination est faible et où s'ajoutent d'autres problèmes de santé". Avant l'arrivée des vaccins dans les années 1970, elle tuait dans le monde 7 à 8 millions d'enfants par an. "Nous avons découvert que le message anti-vaccin avait été transmis à leurs familles, qui avaient ensuite gardé ces enfants à la maison", a abondé le ministre de la Communication de l'archipel, Afamasaga Rico Tupai. Il avait apostrophé la campagne de vaccination sur les réseaux sociaux: "profitez bien de votre orgie de meurtres", avait-il écrit.

"Nous conseillerons à la police d'agir quand nous n'aurons pas le choix", a également averti le procureur général de l'archipel Lemalu Hermann Retzlaff dans un communiqué.

Si la priorité est de maîtriser l'épidémie, une discussion va s'imposer avec les géants d'internet comme Facebook, Twitter et Instagram utilisés par les anti-vaccins, a insisté M. Yett. Dans cette crise sanitaire, les Samoa ont reçu l'aide de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande (là où s'est déclenché le phénomène), la France, le Royaume-Uni, la Chine, la Norvège, le Japon, les Etats-Unis et l'ONU. "Nous savons tous qu'il existe depuis 50 ans un vaccin sûr, efficace, abordable et largement disponible pour prévenir la rougeole". L'OMS estime avoir sauvé plus de 23 millions de vies pendant cette période grâce à la vaccination antirougeoleuse.

Recommande: