La dernière épreuve de la Commission von der Leyen au Parlement européen

29 Novembre, 2019, 12:55 | Auteur: Lynn Cook
  • UE: les Etats membres valident une liste à 27 pour la prochaine Commission

Avec le report du Brexit au 31 janvier, l'UE a exigé du Royaume-Uni, toujours membre du bloc, de nommer un candidat pour la nouvelle équipe emmenée par l'Allemande Ursula von der Leyen, qui doit prendre ses fonctions le 1er décembre.

Court répit pour la future Commission von der Leyen. "Et comment il pourrait en être autrement lorsque l'on voit Venise sous les eaux et les forêts du Portugal qui sont en flammes?"

Le vote pour l'investiture ne sera pas secret, ce qui devrait favoriser la discipline au sein des groupes d'un parlement fortement renouvelé, plus fragmenté et qui a montré les dents lors des auditions des commissaires.

Les 154 élus sociaux-démocrates devraient aussi voter "à une très grande majorité" en faveur de l'investiture, tout comme les 108 libéraux de Renew, dont le chef de file, le Roumain Dacian Ciolos, a demandé à la nouvelle Commission "vision, passion et ambition".

Une partie des eurodéputés l'ont gratifiée d'une standing ovation.

Ursula von der Leyen a été désignée par les chefs d'État et de gouvernement européens pour succéder à Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission européenne pour les cinq années à venir.

L'Allemand Manfred Weber, chef des 182 élus du principal groupe politique (PPE, droite), avait promis son soutien à sa compatriote issue elle aussi du PPE, reconnaissant à Ursula von der Leyen, dont il visait lui-même la fonction, d'être "parvenue à sortir par le haut" d'une situation "difficile".

Mais des voix discordantes se sont fait entendre. La quasi-totalité des eurodéputés Renew l'ont soutenue, tout comme les socialistes européens.

Ils rejoignaient ainsi la position des Verts, qui ont pour la plupart choisi l'abstention.

"Le conflit d'intérêts est inhérent à votre portefeuille", a taclé la députée allemande Ska Keller, ajoutant "ne pas pouvoir accepter ça en tant que Verts".

L'extrême gauche (GUE), tout comme l'extrême droite, voteront contre. Le collège de la future Commission, composée de 26 membres en plus de la présidente et bien plus paritaire que les précédentes, a été adoubé avec une très confortable majorité, mercredi, à Strasbourg.

Mais Londres a décliné, se justifiant par une règle domestique qui stipule que le Royaume-Uni ne doit pas normalement procéder à des nominations à ce type de poste lors d'une période précédant des élections, prévues le 12 décembre.

Sur cette question, Ursula von der Leyen a affirmé que quoi qu'il se passe "le lien et l'amitié entre nos peuples sont incassables".

Juste avant le vote, le Parlement a observé une minute de silence à la mémoire des 13 militaires français tués dans une collision d'hélicoptères au Mali.

Recommande: