Accusations d'"attouchements" : l'actrice Adèle Haenel porte plainte contre le réalisateur Christophe Ruggia

27 Novembre, 2019, 03:38 | Auteur: Sue Barrett
  • Attouchements sexuels l'actrice Adèle Haenel porte plainte contre Christophe Ruggia

L'actrice Adèle Haenel est entendue ce mardi par les enquêteurs de l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), à Nanterre, après ses accusations d'"attouchements" et de "harcèlement sexuel" à l'encontre du réalisateur Christophe Ruggia.

Entendue dans le cadre de l'enquête ouverte par le parquet de Paris, l'actrice a porté plainte contre le réalisateur qu'elle accuse de "harcèlement" et d'"attouchements sexuels".

En fin d'après-midi, alors que l'audition était toujours en cours, ses avocats ont annoncé qu'elle avait décidé de porter plainte contre M. Ruggia avec qui elle a tourné, à l'âge de 13 ans, son premier film, "Les Diables".

"Maintenant que la justice a ouvert une enquête, je ne me dérobe pas, et je souhaite faire tout ce qui est en mon pouvoir pour aller au bout du processus judiciaire, a déclaré Adèle Haenel à nos confrères de Mediapart. Ce que j'attends maintenant, à titre personnel, de la part de la justice, c'est un accompagnement et une réparation". Ce sont également "les dénégations publiques" de Christophe Ruggia qui "l'ont déterminée à obtenir judiciairement la reconnaissance de son statut de victime", ont indiqué Maitres Michelin et Le Bras. "Trop peu d'affaires aboutissent", justifiait-elle. Pourtant, le 6 novembre, le parquet de Paris avait décidé d'ouvrir une enquête préliminaire.

"En coopérant pleinement à l'enquête, Adèle Haenel entend faire lever tout doute qui confinerait à accorder une impunité". Une partie des manifestants mobilisés samedi contre les violences faites aux femmes ont, comme Adèle Haenel, dénoncé samedi une société sous le joug de la "domination masculine".

S'il nie toute agression, le réalisateur Christophe Ruggia avait reconnu, dans un droit de réponse, "avoir commis l'erreur de jouer les pygmalions avec les malentendus et les entraves qu'une telle posture suscite".

Recommande: