De Laurentiis va sévir — Naples

26 Novembre, 2019, 09:36 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Allan Mertens Insigne Callejon: vers une grande lessive estivale à Naples

Après que les joueurs de Naples ont refusé la mise au vert prolongée demandée par leur président, Aurelio De Laurentiis, ce dernier a décidé de les sanctionner. Début novembre, le président avait décidé unilatéralement de confiner ses joueurs dans leur centre d'entraînements après un match nul face à Salzbourg (1-1) en Ligue des champions. Des actes qui ont passablement énervé De Laurentiis, qui serait d'ailleurs prêt à vendre tous ses joueurs "rebelles ". Selon La Gazzetta dello Sport, la totalité de l'effectif - à l'exception de Kévin Malcuit, blessé et absent - va se voir infliger une amende sous forme de retenue sur salaire équivalant à 25 % de leurs revenus. De Laurentiis espère être indemnisé suite à la grève de certains cadres de l'équipe.

Le président de Napoli, De Laurentiis a confirmé avoir placé Kalidou Koulibaly sur la liste des transferts. Au total, ce sont près de 2,5 millions d'euros qui seront prélevés sur les salaires des joueurs, dont 200 000 euros pour le seul Allan. Malgré leur fin de contrat, Callejon et Mertens disposent d'une valeur respective de 20 et 25 millions (selon Transfermarkt) et partiront donc pour zéro euro. Le dirigeant risque aussi de faire des concessions en inscrivant sur la liste des transferts les autres leaders de la fronde, puisque Allan, Koulibaly et Insigne disposent de fortes valeurs marchandes (60, 75 et 65 millions). Les prochaines semaine sur ce dossier s'annoncent ainsi croustillantes car chose est sûr Naples ne veut plus d'Allan et le Napoli est pour la première fois ouvert aux propositions.

Recommande: