Au moins 6 morts dans un puissant séisme de magnitude 6,4 — Albanie

26 Novembre, 2019, 19:53 | Auteur: Lynn Cook
  • L'Albanie frappée par un puissant séisme de magnitude 6,4

Quatre personnes ont trouvé la mort dans le puissant séisme qui a frappé mardi l'Albanie, faisant également 150 blessés légers, selon les autorités.

Cette carte de l'Institut d'études géologiques des États-Unis ( USGS ) montre la localisation de ce tremblement de terre. Un homme, paniqué, s'est tué en sautant d'un immeuble. Le séisme a été ressenti à 02H54 locales (01H54 GMT) et des habitants de Tirana, affolés, sont descendus dans la rue, a rapporté une correspondante de l'AFP.

Une porte-parole du ministère de la Défense a déclaré qu'une personne était morte à Kurbin après avoir paniqué et s'être jetée d'un bâtiment au moment de la secousse.

Trois corps sans vie ont été retirés des décombres de deux immeubles qui se sont effondrés dans la localité de Durrës, la seconde ville du pays. Plusieurs corps ont été extraits des ruines à Durres, où un hôtel s'est écroulé et d'autres immeubles ont été sérieusement endommagés. Les cris de détresse émis par les personnes ensevelies s'échappent des ruines. "Je ne sais pas si elles sont mortes ou vivantes". Au moins 150 personnes légèrement blessées se sont présentées à l'hôpital à Tirana et Durrës, selon la ministre albanaise de la Santé, Ogerta Manasterliu. "On entend des voix, il n'y a que Dieu qui sait", raconte-il à l'AFP, la voix étreinte par l'angoisse et les mains tremblantes.

La scène se répète à Thumane, où les secouristes fouillent ce qu'il reste d'un immeuble de cinq étages.

Selon le centre américain de veille géologique (USGS), le tremblement de terre s'est produit peu avant 4 h, à dix kilomètres au nord-ouest de la ville côtière de Shijak, Sa profondeur est de 10 km, selon le Centre sismologique euroméditerranéen. Les écoles étaient fermées.

La même région d'Albanie avait été secouée en septembre par un séisme de magnitude de 5,6, qualifié par les autorités de plus fort tremblement de terre des "20 à 30 dernières années".

La première secousse a été ressentie à travers les Balkans, notamment à Sarajevo en Bosnie, à près de 400 km, ou encore à Novi Sad en Serbie, à près de 700 km, selon les médias et les alertes publiées par des habitants sur les réseaux sociaux. Le tremblement de terre serait l'un des plus puissants enregistrés dans les Balkans depuis des décennies, estime France Inter.

Recommande: