L’UFC Que Choisir accuse Nintendo d’obsolescence programmée

05 Novembre, 2019, 15:50 | Auteur: Lynn Cook
  • Console Switch. La mise en garde de l’UFC-Que Choisir

Nous vous en parlions pas plus tard qu'hier: les joysticks de la Nintendo Switch victimes de dysfonctionnements sont nombreux (le fameux "Joy-Con Drift", ou mouvement fantôme du joystick), ce qui n'a pas échappé à l'UFC-Que Choisir. "Ces pannes apparaissent quelques mois après l'achat, quel que soit le profil du joueur (âge, fréquence d'utilisation, etc.)", explique l'association en se basant sur des témoignages portés à son attention.

Histoire de créer un dossier solide et de mettre la pression sur Nintendo, UFC Que Choisir a d'ailleurs lancé un appel à témoignages pour recenser les histoires de joueurs dont les consoles souffrent de Joy-Con Drift. Les "pannes récurrentes" des Joy-Con de la Switch et des joysticks de la Switch Lite y sont pointées du doigt, mais aussi l'attentisme de Nintendo. En cas de couverture de la garantie, jusqu'à deux ans après l'achat, le constructeur répare gratuitement les manettes (ou les remplace).

"Stop à l'obsolescence des manettes", appelle l'UFC-Que Choisir dans un communiqué diffusé ce matin. Reste désormais à attendre une réaction de Nintendo, face à un défaut technique et une colère de la communauté qui ne cessent de se propager.

L'UFC-Que Choisir met donc en demeure formellement Nintendo de réparer gratuitement les manettes "Joy-Cons " et les Nintendo Switch Lite présentant ce défaut dans les meilleurs délais. L'association de défense des consommateurs estime en effet que l'absence de réaction de Nintendo combinée à l'obligation de faire payer pour acheter un nouveau produit tient de l'obsolescence programmée, et menace le constructeur de l'attaquer en justice. De plus, la marque ne peut ignorer le défaut de fabrication de ses "Joy-Cons " compte tenu de la récurrence de cette panne.

Recommande: