Vidéo: Un défunt a fait rire ses proches lors de ses funérailles

16 Octobre, 2019, 09:47 | Auteur: Lynn Cook
  • Les obsèques de Shay Bradley samedi en Irlande

Dans le Huffington Post, la fille de Shay Bradley a expliqué que son père avait enregistré ce message durant l'année précédant sa mort.

Une cérémonie peu banale.

Un ex-membre des Forces de défense irlandaises est décédé le 8 octobre dernier à Dublin à la suite d'une longue maladie.

Et pour cause: alors que ses proches pleuraient à chaudes larmes devant son cercueil mis en terre, sa voix s'est tout d'un coup mise à retentir laissant les rires prendre la place à la tristesse.

Et c'est avec un message audio préenregistré que le défunt a ainsi crié: "Hello, Hello!"

" Laissez-moi sortir, il fait une p*** de nuit ici!" "Où suis-je? Laissez-moi sortir, il fait noir là-dedans!" C'est Shay, je suis dans la boîte. Non, en face de toi. Une plaisanterie d'outre-tombe qui a ému sa famille et de nombreux internautes.

L'humour de Shay Bradley fait le buzz sur les réseaux sociaux. Ce n'est pas la mort qui l'a empêché d'élaborer et de planifier cette "farce funèbre".

Sa petite-fille lui rend également hommage: "Mon papy voulait que tous ceux qui s'en iraient de son enterrement aient un sourire sur le visage, et c'est exactement ce qu'il s'est passé, je suis si fière". Pourtant, un homme a décidé de faire rire tout le monde à ses funérailles. "Il a toujours été un farceur et plaisantait avec tout le monde, c'était un personnage jovial". Deux jours avant les obsèques, le frère de Shay a finalement prévenu sa mère et le reste de ses frères et sœurs. C'était sa réaction idéale. Elle était sous le choc. Lorsqu'elle comprend la supercherie, elle nous a dit: "C'est une bonne chose qu'il soit mort parce que je l'aurais tué ".

Un hastag a même été créé pour l'occasion: #shayslastlaugh.

Recommande: