Une fin "horrible" pour l’Italie, déplore son sélectionneur — Mondial de rugby

14 Octobre, 2019, 15:19 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Mondial de rugby le typhon attise les passions

" C'est dur de se dire qu'on n'a pas la chance de pouvoir affronter l'une des meilleures équipes du monde ", a commencé le capitaine Sergio Parisse, avant d'aller plus loin: " Si la Nouvelle-Zélande avait eu besoin de quatre ou cinq points contre nous, le match n'aurait pas été annulé.

Le talonneur Leonardo Ghiraldini tire sa révérence sur un match annulé. Au lendemain du coup de gueule de Sergio Parisse, jugeant "ridicule qu'il n'y ait pas de plan B " pour organiser la rencontre Nouvelle-Zélande - Italie, Sam Whitelock s'est montré plus mesuré au moment de commenter la décision d'annuler le match en raison de l'avancée du typhon Hagibis vers Tokyo. " Assurée de terminer à la première place de la poule B, la Nouvelle-Zélande devra attendre dimanche pour connaître son adversaire en quarts de finale, l'Irlande, l'Écosse ou le Japon. C'est la saison des typhons et il faut être prêt pour cela", a déclaré Jones, depuis Miyasaki, dans le sud du Japon où il a emmené son équipe après l'annulation du match face à la France.

L'annulation du match Nouvelle-Zélande - Italie a entraîné la qualification des All Blacks pour les quarts de finale et entériné l'élimination de l'Italie qui aurait eu besoin de battre les doubles champions du monde en titre avec un point de bonus pour espérer atteindre les quarts de finale. "Ce n'est pas nous qui prenons les décisions; ça vient de plus haut. C'est à ces gens-là qu'il faut demander", a lancé Whitelock.

Dans la foulée, le sélectionneur de l'Italie Conor O'Shea avait lui déclaré que la Coupe du monde se terminait de façon "horrible" pour son équipe. "J'ai déjà vécu des annulations en Super Rugby, à cause d'un tremblement de terrain ou de la tuerie de Christchurch à chaque fois on a compris pourquoi".

Le demi de mêlée Greig Laidlaw, absent contre la Russie, a été nommé capitaine du XV d'Ecosse qui affronte le Japon, dimanche, à Yokohama, avec une qualification pour les quarts de finale en jeu.

"Pour une Coupe du monde, ne pas finir sur la pelouse, face aux supporters en tribunes et ceux devant leur télévision en Italie, c'est un jour sombre pour nous tous et c'est difficile à exprimer", a ajouté l'Irlandais, particulièrement déçu pour Ghiraldini, qui avait annoncé mettre fin à sa carrière internationale à la fin du tournoi (104 sélections). Mais le XV de France, qui doit désormais patienter deux semaines entières entre son match gagné face aux Tonga et le quart, voit sa programmation forcément chamboulée.

Recommande: