Un malus pour les voitures trop lourdes en débat à l’Assemblée nationale

13 Octobre, 2019, 12:01 | Auteur: Aubrey Nash
  • Après un malus fondé sur le CO2 un autre sur le poids

Les députés souhaiteraient " avantager les petites voitures sobres en énergie, qui restent souvent celles achetées par les ménages modestes, et désavantager les gros véhicules 'luxe' qui bénéficient parfois aujourd'hui de bonus sans être écologiquement responsables ". La commission du Développement durable de l'Assemblée nationale a adopté lundi soir un amendement au Projet de loi finance (PLF) 2020, qui introduit un nouveau malus pour les véhicules en fonction de leur masse, et cela en plus du bonus-malus déjà en place sur les émissions de CO2.

Dans le détail, ce malus sera de 15 euros par kilo au-delà de 1300kg, et au-dessus de 1700kg pour les véhicules électriques (pour intégrer le poids de la batterie). Les familles nombreuses pourront bénéficier d'un seuil rehaussé de 300 kg à partir du troisième enfant, pour un véhicule thermique, 550 kg pour un véhicule électrique. Dans tous les cas, le malus ne peut pas excéder 10 000 euros. En cause, le succès fulgurant des SUV, des véhicules nettement plus lourds que la moyenne. Selon la chaîne d'information, il pourrait cette fois avoir plus de chances de passer.

Recommande: