Le Nobel de physique à deux Suisses et un Canado-Américain

13 Octobre, 2019, 23:51 | Auteur: Lynn Cook
  • LE NOBEL DE PHYSIQUE DÉCERNÉ AUX ASTRONOMES PEEBLES MAYOR ET QUELOZ

Dans les années 60, on se disait qu'il devait rester une trace de ce premier flash lumineux, c'est le fonds diffus cosmologique que James Peebles a contribué à théoriser. Le reste, soit 95 %, est de la matière noire inconnue et de l'énergie noire. À 52 ans, le cosmologue a été primé pour ses travaux et pour la découverte d'une exoplanète (une planète qui se situe en dehors de notre système solaire).

"Cette découverte est la plus excitante de toute notre carrière, et qu'elle soit récompensée par un Prix Nobel, c'est tout simplement extraordinaire", ont réagi Michel Mayor et Didier Queloz, cités dans un communiqué de l'Université de Genève.

" Je ne suis pas du tout préparé".

Le Prix Nobel de physique a été décerné mardi conjointement aux astrophysiciens genevois Michel Mayor et Didier Queloz ainsi qu'au Canado-Américain James Peebles.

" Tout à coup, on a enrichi notre "zoo" de planètes avec d'autres systèmes planétaires: c'est comme en médecine quand on observe les autres animaux pour mieux comprendre l'être humain".

En 2018, le prix Nobel de physique a été attribué à Arthur Ashkin, Gérard Mourou et Donna Strickland pour leurs travaux sur la physique des lasers et leurs applications. La vie a commencé bien avant que les animaux ne rampent à la surface de la terre. Mais c'est seulement le 6 octobre 1995 que la découverte des deux scientifiques est confirmée.

Le prix d'économie à la mémoire d'Alfred Nobel, créé en 1968 par la Banque de Suède à l'occasion de son tricentenaire, clora la saison des récompenses décernées par des institutions suédoises.

Les lauréats reçoivent un chèque de 9 millions de couronnes (830.000 euros), à se partager le cas échéant entre récipiendaires d'un même prix, ainsi qu'une médaille et un diplôme.

Recommande: