Au Maroc, des bénévoles belges en short menacés de mort

08 Août, 2019, 23:01 | Auteur: Lynn Cook
  • Des parents s’inquiètent des menaces proférées contre de jeunes bénévoles belges au Maroc

Un grand nombre des bénévoles du groupe sont des jeunes filles, qui travaillent en short. Un député a quant à lui dénoncé leur tenue "de baignade".

Publié après la diffusion d'un reportage vidéo montrant ces bénévoles travaillant en short sous une grande chaleur, le message appelait à leur décapitation.

"Arrêté mardi, l'homme, qui vivait dans le nord du pays, va être poursuivi pour " incitation à des actes terroristes ", selon la DGSN".

Cet appel au meurtre était en effet particulièrement pris au sérieux par les autorités, tandis que deux jeunes femmes (l'une norvégienne, âgée de 28 ans et l'autre danoise de 24 ans), ont été tuées par décapitation en décembre 2018 par des islamistes.

Ali El Asri, député du parti islamique, s'est de son coté indigné sur sa page Facebook en déclarant: "Depuis quand les Européens font ils des travaux en tenue de baignade?".

Pourtant, dans le reportage, les bénévoles ne manquent pas d'éloges concernant les habitants du village: "Les gens sont très gentils et très amicaux, j'adore le Maroc!".

Cependant, la majorité des commentaires sur la vidéo sont des messages de remerciement suite au "dévouement " de ces bénévoles qui " sont venus faire le boulot à la place des responsables locaux".

Le Maroc, qui tente d'apparaître comme un pays stable, accueillant et tolérant envers les touristes, arrive régulièrement en haut de tableau dans les classements consacrés aux pays dangereux pour les femmes faisant du tourisme seules.

Recommande: