PSG : ce que Leonardo a dit à Thiago Motta

20 Juillet, 2019, 20:29 | Auteur: Sue Barrett
  • L’Equipe

D'ailleurs, une ambition l'obsède: un jour, il entraînera l'équipe première du PSG ("c'est ma maison "). "Si je dois commencer de zéro dans un autre club je le ferai mais, pour moi, au PSG, ce serait plus simple ", assène-t-il, sans cacher son rêve de remporter la Ligue des Champions dans la capitale". Mon envie, aujourd'hui, c'est de faire douter Nasser pour qu'il me voie comme un candidat pour entraîner l'équipe première.

Bien que déçu de l'élimination contre Fleury (0/0 puis 3 TAB à 1), il déclare avoir appris de ses erreurs, tel que penser à d'autres matchs lorsqu'on joue une rencontre à élimination directe. A chaque réponse, l'Italien cherche à placer une phrase évoquant son amour pour ce club où il avait posé ses valises en 2012. "J'ai toujours servi le club". Pour moi, cela ne sert rien (...) Je n'étais pas d'accord avec l'argumentation du club. "Après, il ne s'agit pas de savoir si j'ai raison ou pas mais, quand tu appartiens à un groupe de vingt ou vingt et un joueurs, tu travailles tous les jours pour gagner ta place à l'entraînement ".

Motta a aussi parlé de sa relation compliquée avec Antero Henrique, l'ancien directeur sportif. Il est venu me voir deux fois. Il a eu beaucoup de travail avec les pros. Il n'avait plus de temps. "C'est un garçon exceptionnel", a-t-il expliqué, précisant au sujet de sa situation: "Aujourd'hui, il faut trouver une solution".

Connu pour son fort caractère et son franc-parler, l'année a notamment été ponctuée de nombreux désaccords avec certains membres du staff, en particulier le fait de supprimer la réserve lors de la saison prochaine, " inutile " selon lui, si l'on ne donne pas plus d'importance aux U19, d'autant plus qu'à ses yeux certains se sont démarqués, tels que Maxime Kapo, Arnaud Kalimuendo et Romaric Yapi.

Recommande: