"Abandon volontaire" de sa victime présumée — Kevin Spacey

09 Juillet, 2019, 10:26 | Auteur: Sue Barrett
  • L'accusateur de Kevin Spacey ne trouve plus son GSM il disait avoir une vidéo compromettante pour l'acteur

Le jeune homme qui accuse l'acteur américain a abandonné cette semaine une assignation au civil.

Coup de théâtre! Kevin Spacey est accusé d'agression sexuelle depuis plusieurs mois par un jeune homme de 18 ans. Comme le dévoile l'AFP, cet abandon volontaire a été enregistré auprès du tribunal de l'île de Nantucket, dans le Massachusetts - où l'agression présumée a eu lieu en juillet 2016 - sans qu'aucune raison ne soit donnée. En effet, William Little avait déclaré posséder des images compromettantes sur son téléphone portable, sur lesquelles Kevin Spacey lui toucherait ouvertement le sexe.

Élément-clé du procès, ce téléphone reste introuvable. William Little assure l'avoir donné à la police en décembre 2017, qui l'a par la suite rendu au père de la présumée victime.

Un juge du Massachusetts a ordonné à l'accusateur, à ses parents et à leur avocat de se présenter en cour lundi si le téléphone n'est pas retrouvé d'ici là. L'acteur Anthony Rapp a le premier pris publiquement la parole contre Kevin Spacey, expliquant qu'il avait été agressé sexuellement par le comédien à l'âge de 14 ans. En attendant, Kevin Spacey risque toujours jusqu'à cinq ans de prison même s'il continue de clamer son innocence. L'affaire a contribué à anéantir la carrière de l'acteur deux fois oscarisé, visé par une série d'accusations de harcèlement et agressions sexuelles depuis novembre 2017 aux Etats-Unis et à Londres, dans le cadre des révélations du mouvement #MeToo. Il a même perdu son rôle dans la dernière saison de "House of Cards".

Recommande: