CAN 2019 : Pour le Maroc, interdiction de flancher !

07 Juillet, 2019, 01:10 | Auteur: Lynn Cook
  • Boussoufa Amrabat

Les hommes d'Hervé Renard, parmi les grands favoris de cette Coupe d'Afrique des Nations sur le sol égyptien, cochent jusqu'à présent toutes les cases d'un candidat au titre. Les Ecureuils, qualifiés en tant que meilleurs troisièmes, ont enchaîné trois matchs nuls au premier tour (Ghana, Guinée-Bissau, Cameroun) et semblent être au maximum de leurs possibilités. Pour les joueurs de son homologue et compatriote Michel Dussuyer, le moment est historique. Une élimination en quarts de finale de la CAN 2017 par l'Egypte, une élimination dès les phases de poules en coupe du monde et une nouvelle élimination en huitièmes de finale par le Bénin à la CAN 2019.

A l'issue du temps additionnel, les deux équipes se sont tenues en respect 1-1. Les Béninois filent en quarts pour la première fois de leur histoire, en n'ayant toujours pas gagné un match (quatre matches nuls). Dans un match tendu, les Écureuils du Bénin sont venus à bout du Maroc après la séance de tirs au but. Le futur successeur du Français sur le banc des Lions de l'Atlas devra néanmoins gérer un après-CAN susceptible de laisser des traces chez le joueur. Ou de Younès Belhanda avec une frappe dévissée peu avant la demi-heure de jeu.

Les Béninois ont ouvert le score par Moïse Adilehou (53e), puis les Marocains ont égalisé par Youssef En-Nesyri (75e). Le Bénin, réduit à dix après un carton rouge contre Khaled Adenon à la 90e minute, a résisté face au Maroc pendant les prolongations.

Mané avait alors terminé en larmes après avoir raté sa tentative.

Recommande: