A Wall Street, le Dow a perdu 0,16%, le Nasdaq 0,1%

07 Juillet, 2019, 03:53 | Auteur: Aubrey Nash
  • An Uncle Sam listens to the sounds of the Ophir Prison Marching Kazoo Band as they play to crowds in front of the National Exchange Hotel in downtown Nevada City following Wednesday's Independence Day Parade

Le Dow Jones termine en baisse de 0,16% à 26'922,12 points.

La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi après le rebond des créations d'emplois le mois dernier, qui freine l'espoir d'une baisse significative des taux d'intérêt de la Réserve fédérale (Fed) lors de sa réunion de la fin du mois.

Le S&P 500 était en baisse de 19 points ou 0,7% à 16h00.

À 15h, l'indice CAC 40 prenait 0,06% à 5.621,97 points, dans un volume d'échange faible de 780 millions d'euros.

Le Nasdaq Composite cédait 0,56% à 8.124,47 points à l'ouverture.

Le taux de chômage est de son côté légèrement remonté à 3,7% (+0,1 point) sous l'effet d'une plus forte participation au marché de l'emploi tandis que la rémunération horaire moyenne a augmenté de 0,2% sur un mois, soit un peu moins que prévu.

De plus en plus d'investisseurs misaient donc sur un coup de pouce imminent de la part de la Fed et évaluaient encore récemment la probabilité d'une baisse des taux fin juillet à 100% selon un outil de la plateforme boursière CME.

Or la récente hausse des indices de la Bourse de New York, qui sont montés mercredi à de nouveaux records avant un jour férié, avait largement été alimentée par l'anticipation d'une baisse de taux au fur et à mesure que certains indicateurs sur l'économie américaine montraient des signes de faiblesse, notamment sur l'emploi en mai.

Et si les indices de Wall Street ont finalement encaissé des pertes limitées vendredi après un début de séance plus drastique, "c'est parce que les investisseurs continuent à penser que la Fed fera, comme elle l'a promis en juin, ce qu'il faudra pour soutenir la croissance", a estimé M. Haeling.

Sur la semaine, le Dow affiche une hausse de 1,21%, le S&P-500 un gain de 1,65% et le Nasdaq une progression de 1,92%.

Les actions des banques.SPXBK, qui ont tendance à bénéficier de taux d'intérêt plus élevés, ont progressé de 0,76% et ont contribué à la hausse de 0,24% du secteur financier.SPSY, qui était le seul indice majeur du secteur positif. Il évoluait vers 20H35 GMT à 2,040% contre 1,950% à la clôture mercredi.

Les sociétés de semi-conducteurs ont connu des difficultés après que le géant coréen Samsung (KS: 005930) ait déclaré s'attendre à une chute spectaculaire des bénéfices au deuxième trimestre.

Nvidia, Intel, Qualcomm et Micron cèdent entre 2,13% et 0,88%.

Le secteur de l'industrie pharmaceutique a aussi souffert alors que Donald Trump a indiqué vendredi qu'un décret devrait être pris prochainement en vue de baisser drastiquement les prix des médicaments, le président américain évoquant même un alignement sur les tarifs les plus bas pratiqués dans le monde.

Amazon s'est apprécié de 0,20%.

Recommande: