Boeing versera 100 millions aux proches des victimes du 737 MAX

04 Juillet, 2019, 00:21 | Auteur: Lynn Cook
  • Couverture

Les enquêtes préliminaires montrent notamment du doigt des problèmes avec de nouveaux logiciels anti-décrochage qui auraient fait piquer du nez plusieurs Boeing 737 MAX 8 et 9. Un ancien ingénieur des commandes de vol de Boeing, Rick Ludtke, a déclaré que la décision de sous-traiter avait été prise pour réduire les coûts.

"Boeing faisait toutes sortes de choses, tout ce que vous pouvez imaginer, pour réduire les coûts, y compris déménager de Puget Sound, car nous étions devenus très chers ici", a assuré Rick Ludtke à Bloomberg. "Mais lentement, au fil du temps, il semble que la capacité des concepteurs de Puget Sound à concevoir s'est dégradée". "C'était polémique, car c'était bien moins efficace que si les ingénieurs de Boeing avaient écrit eux-mêmes le code", estime un ex-employé de l'avionneur, qui avance que le logiciel "n'était pas écrit correctement".

Le géant aéronautique américain Boeing a annoncé mercredi le versement de 100 millions de dollars aux familles des victimes des deux accidents de son avion 737 MAX, qui ont fait 346 morts.

Boeing 737 Max: des prestataires sous-payés derrière le bugLe retour dans le ciel du Boeing 737 MAX semé d'embûchesBoeing: une nouvelle faille détectée sur le 737 MAX?

Recommande: