Quartararo vole de pole en pole

30 Juin, 2019, 23:25 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Quartararo vole de pole en pole

Il a également, en réalisant son meilleur temps, battu le record du mythique circuit d'Assen, surnommé " la cathédrale " de la moto en 1'32 " 17. Le jeune espagnol a mené dans les premiers mètres grâce à un départ canon mais a chuté au 2e tour, se faisant du même coup dépasser au championnat par Danilo Petrucci. La seconde? Il y a tout juste 15 jours au GP de Catalogne. Il occupe actuellement la 7 place du championnat du monde MotoGP. Son coéquipier Maverick Vinales a de nouveau montré sa pointe de vitesse en qualifications, même si ses résultats en course ne suivent toujours pas.

C'est fou d'être en pole position sur cette pistei> s'est exclamé Fabio Quartararo après son exploit. Valentino Rossi (Yamaha), huit fois vainqueur à Assen, n'a pu se qualifier pour la Q2 et partira 14e (bien 14e) sur la grille dimanche à 14h00 locales (12h00 GMT).

Alex Rins, 23 ans, peut lui se considérer comme le " miraculé " de ces qualifications puisqu'il a dû passer par la Q1 pour pouvoir intégrer le groupe des dix pilotes les plus rapides admis en Q2 et finalement se qualifier en 3 position. Une chance que n'a pas eu Valentino Rossi, qui devra s'employer pour remonter ses adversaires dimanche s'il veut répéter sa victoire de 2017, la dernière en MotoGP pour le quadragénaire.

Marc Marquez (Honda) est monté sur la 2e marche du podium et en profite pour augmenter son avance au championnat sur Andrea Dovizioso (Ducati) qui a fini 4e.

"C'est important pour le championnat", a-t-il souligné à propos de sa 2e place, admettant qu'il n'avait pu suivre le rythme imprimé par Vinales.

En Moto3, cet honneur reviendra à l'Italien Niccolo Antonelli, déjà vainqueur cette année au GP d'Espagne. Il a déjà remporté 4 épreuves sur 8 cette saison. Le Français devance Vinales (Yamaha) et Rins (Suzuki). Vainqueur aux GP des Etats-Unis cette année (au cours duquel Marquez avait chuté), Rins peine à trouver la régularité nécessaire pour maintenir sa Suzuki, en grand retour de forme cette saison, aux avant-postes.

L'évènement du jour reste toutefois le forfait pour le reste du week-end de Jorge Lorenzo (Honda), victime d'une lourde chute le matin lors de la 1re séance d'essais libres.

Si son début de saison est catastrophique, c'est toutefois un pilote de premier plan sur lequel Honda peut toujours compter pour gagner des courses et marquer des points.

Recommande: