Toulouse retrouve la finale du Top 14, sept ans après — Rugby

09 Juin, 2019, 21:51 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Le Stade Rochelais débarque libér

Les chiffres sont trompeurs: si La Rochelle est beaucoup plus habitué, ces dernières saisons, aux demi-finales du Top 14 que Toulouse, il devra réaliser, samedi (21 h 00) à Bordeaux face au leader de la saison régulière en reconquête, un nouvel exploit après celui accompli en barrages. Toulouse affrontera en finale le 15 juin prochain, au Stade de France, Lyon ou Clermont. Il court légitimement après son premier titre depuis 2012 (le dernier de ses 19 Boucliers de Brennus). Mais ils retrouvaient la phase finale après l'avoir manquée la saison précédente pour la première fois depuis...

La preuve en est qu'on peut malgré tout arriver en finale en jouant au rugby, parce que et la Rochelle et Toulouse méritaient d'y être. Toulouse se qualifie pour la finale du championnat, sept ans après sa dernière apparition à ce stade de l'épreuve. Les Maritimes, qui avaient arraché leur place lors de la dernière journée régulière, ont ainsi éliminé le Racing 92 sur sa pelouse (19-13) au prix d'une défense héroïque. Il a été servi: jusqu'aux deux essais coup sur coup de Sébastien Bézy (60e) et Cheslin Kolbe (66e, 17-6), les Rouge et Noir n'ont pu développer le jeu qui leur a permis de survoler la saison régulière. En établissant une nouvelle série d'invincibilité (14 matches entre octobre et début avril), et en battant le record de points au classement (98) et d'essais inscrits (102). Ils ont pourtant commencé sur les chapeaux de roue, avec un essai dès la 13e minute de Sofiane Guitoune, bien servi par Thomas Ramos. Mais ils ont ensuite été pris dans la tenaille des Rochelais, revenus à portée à la mi-temps (7-6) grace à deux pénalités d'Ihaia West (22 et 27).

Plus largement, Ramos est passé à côté de son match. Le Néo-Zélandais a été préféré au polyvalent Romain Ntamack, l'un des deux seuls arrières placés sur le banc. La rentrée du demi de mêlée a redonné de l'allant aux Toulousains, qui ont donc aussi profité de leur fraîcheur pour faire la différence face aux Rochelais. Antoine Dupont: On s'est quand même fait peur, on a eu du mal à les décrocher au score.

Essais: Stade Toulousain: Guitoune (13'), Bezy (59), Kolbe (66'). Transformations: Stade Toulousain: Ramos (14').

Recommande: