Caf LdC 2019: VAR, star d'une finale surréaliste

04 Juin, 2019, 00:45 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Finale de la ligue des champions d’Afrique Quatre supporteurs wydadis agressés à Tunis

Le match entre l'EST et le Wydad de Casablanca s'est terminé sur le tirage au sort de la Ligue africaine des champions après la controverse entourant la technique de l'arbitrage vidéo.

L'Espérance de Tunis a été couronnée vainqueur de la Ligue des champions africaine après que son adversaire, le Wydad Casablanca, a refusé de retourner sur le terrain pour protester contre le fait que le VAR ne fonctionnait pas.

Après avoir tant discuté, attendant on ne sait quel signe céleste, l'arbitre central est revenu au centre du terrain donner le coup de sifflet de la fin de la rencontre, qui sera validée sur le score acquis sur le terrain, c'est-à-dire avec une victoire de un but contre 0 pour l'Espérance de Tunis. Les joueurs wydadis ont réclamé donc la vérification par la VAR. En vain: elle était hors service.

En match aller disputé il y a une semaine, les deux formations avaient fait match nul, un but partout. Une décision rejetée, qui a poussé les joueurs du Wydad à ne pas reprendre le match. Une information qui n'a toutefois pas été officialisée par la Confédération africaine de football (CAF). Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, accompagné d'officiels, est venu discuter avec les différents acteurs (arbitres, dirigeants des deux clubs) pendant de longues minutes, avant de quitter à nouveau la pelouse, sur laquelle les joueurs de l'ES Tunis essayaient, tant bien que mal, de poursuivre leur échauffement.

La rencontre a été interrompue durant près d'une heure et demie, sans que la moindre information ne filtre.

Il n'aura finalement servi à rien. En grand nombre, les supporters des sangs et or se sont rués sur la boutique officielle du club pour acheter les maillots.

Recommande: