Google bloque l'accès de Huawei aux dernières versions d'Android

21 Mai, 2019, 00:16 | Auteur: Aubrey Nash
  • Google porte un coup dur à Huawei en obéissant aux injonctions de Donald Trump Mohd RASFAN  AFP

" Huawei va continuer à fournir des mises à jour de sécurité et des services après-vente à tous les smartphones et tablettes Huawei et Honor existants, ceux déjà vendus comme ceux en stock dans le monde entier", indique le communiqué.

C'est la guerre entre Trump et la Chine et plus particulièrement avec le fabricant chinois Huawei. Accusé d'espionnage par Washington, Huawei entretient des relations compliquées avec les États-Unis et a toujours réfuté en bloc ces accusations. Huawei est cependant prévoyant et travaillerait depuis plusieurs années sur son propre système d'exploitation maison. Cette nouvelle politique de Google va rendre les smartphones Huawei et Honor bien moins attractifs pour les consommateurs. La boutique en ligne de Google est plébiscitée par les utilisateurs Android et compte plus de 2 millions d'applications et jeux. Mais il "ne pourra pas accéder aux applications et services appartenant à Google", a précisé une source à Reuters.

"Huawei a contribué fortement au développement et à la croissance d'Android dans le monde et en tant que partenaire mondial d'Android, nous travaillons étroitement avec sa plateforme open source pour développer un écosystème qui profite à la fois aux utilisateurs et à l'industrie". Mais ce dernier revers de Google fait peser un risque grave sur l'avenir du cœur de métier de la téléphonie mobile de Huawei. Et ensuite? Tant que le décret sera en place, Huawei sera obligé de procéder aux mises à jour depuis Android Open Source Project - la version libre de droits de l'interface, dénuée de toute application, et notamment utilisée en Chine. Or, ce marché est clé pour le géant chinois, désormais second vendeur de smartphones au monde derrière Samsung mais devant Apple. Selon les informations de l'agence Reuters, les utilisateurs actuels de téléphones Huawei ne pourront plus mettre à jour le logiciel d'exploitation Android. En 2018, les services de renseignement américains ont mis en garde contre l'utilisation des appareils Huawei et ZTE.

Pas de raison donc, pour le moment, de paniquer si vous venez juste d'acheter un smartphone Huawei, les conséquences ne se feront ressentir que dans quelques mois au plus tôt. Après la décision de Google, ils ont tous décidé de faire de même, en mettant fin à leur relation avec Huawei.

Le lendemain de l'intégration de Huawei dans la liste noire du gouvernement américain, le département du commerce américain a émis une note expliquant que les restrictions pourraient être allégées afin de minimiser l'impact technologique (interruption d'activité de certains équipements réseau opérés par ou pour Huawei) et financier (baisse des revenus chez les fournisseurs de Huawei).

Les conséquences se mesureront véritablement sur les prochains téléphones qui feront leur apparition au sein du marché américain.

Recommande: