Le Venezuela sous tension après l'échec du soulèvement militaire

01 Mai, 2019, 22:51 | Auteur: Lynn Cook
  • Venezuela: l'opposant Guaido réitère son appel à l'armée à le rejoindre

Video shows armored military vehicle slamming into pro-Guaidó protesters amid unrest in Caracas.

Lors de rencontres privées aux États-Unis et en Europe, qui se sont étalées jusqu'à la mi-avril, selon l'une des sources, il a présenté un plan consistant à déployer jusqu'à 5 000 mercenaires pour le compte du chef de l'opposition vénézuélienne Juan Guaidó, qui s'est autoproclamé président en janvier.

Le ministre Brésilien des Affaires étrangères Ernesto Araujo a estimé "positif" le ralliement de militaires vénézuéliens à l'opposant Juan Guaido et a réitéré le soutien de Brasilia au "processus de transition démocratique". Pneus et véhicules enflammés sur la chaussée, jets de pierres, nuages de gaz lacrymogènes: la situation restait très confuse mardi dans l'est de Caracas.

Arrivé comme une météorite sur la scène politique ces derniers mois, M. Guaido presse la population et l'armée de mettre fin au règne de Nicolas Maduro, élu en mai au terme d'un scrutin dénoncé comme frauduleux l'an dernier. Les manifestants tentaient de bloquer une autoroute qui longe la base militaire aérienne de La Carlota, d'où l'opposant Juan Guaido avait assuré mardi avoir reçu le soutien d'un groupe de soldats. De leur côté, des alliés de Caracas comme Cuba, la Bolivie ou la Turquie, ont rejeté le "mouvement putschiste" et condamné "la tentative de coup d'Etat".

Dans un message vidéo publié sur Twitter où il s'affiche avec des militaires casqués, celui qui est reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays dont les Etats-Unis, le Canada, l'Allemagne, la Grande-Bretagne ou encore la France, affirme vouloir déclencher " la phase finale " de son projet visant à renverser l'actuel président du pays.

" Aujourd'hui, des soldats courageux, des patriotes courageux, des hommes courageux attachés à la Constitution ont répondu à notre appel, nous avons répondu aussi à l'appel et nous nous sommes retrouvés dans les rues du Venezuela ", a-t-il dit, accompagné d'un petit groupe d'hommes en uniforme. Le gouvernement évoque une tentative de coup d'Etat, en cours, à Altamira, alors que l'opposant Juan Guaido revendique le soutien de "vaillants soldats". "Il est clair que ce qu'affirmait le régime, qui affirmait contrôler les Forces armées, est une farce", a-t-il lancé.

Dans un tweet, le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, a déclaré que Washington soutenait pleinement les Vénézuéliens dans leur quête de liberté et de démocratie.

Le gouvernement espagnol a appelé mardi à éviter toute "effusion de sang", soulignant que la solution à la crise devait venir d'un "mouvement pacifique".

Des Vénézuéliens manifestent au Chili contre Nicolas Maduro. Dernières en date: l'embargo américain sur le pétrole vénézuélien entré en vigueur dimanche.

Recommande: