Abou Bakr al-Baghdadi : le chef de Daech s'est exprimé

30 Avril, 2019, 01:11 | Auteur: Lynn Cook
  • Capture d'écran d'une vidéo de propagande non datée et non localisée diffusée par le groupe Etat islamique sur laquelle apparait un homme présenté comme étant Abou Bakr al-Baghdadi chef de l'organisation jihadiste

De son côté, la coalition internationale antijihadistes dirigée par Washington essaye toujours de "corroborer de façon indépendante la validité de la vidéo", a-t-elle indiqué.

Il salue l'"endurance" et la "détermination" des combattants assiégés à Baghouz et mentionne Fabien et Jean-Michel Clain, deux jihadistes français. S'adressant à trois hommes dont les visages ont été floutés, il promet d'autres actions de l'EI "après cette bataille".

Le groupe Etat islamique a revendiqué la responsabilité de ces attentats sans fournir de preuve de son implication dans ces événements meurtriers. Il porte une longue barbe grise qui semble être teinte au henné et parle doucement, s'arrêtant quelques secondes au milieu de ses phrases.

Un vieux modèle de Kalachnikov, similaire aux armes visibles dans les vidéos de l'ancien chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden, est posé contre le mur derrière lui.

Le dernier message connu d'Abou Bakr al Baghdadi était un enregistrement audio d'un discours de 55 minutes diffusé par Al Furqan en août dernier.

Le chef du groupe Etat islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi serait apparu pour la première fois en cinq ans dans une vidéo de propagande diffusée lundi par l'organisation jihadiste.

L'homme, en apparence un peu plus âgé que celui qui avait proclamé le califat de l'EI le 29 juin 2014, ajoute que son groupe a mené 92 opérations dans huit pays différents pour "venger ses frères au Cham (ndlr, la Syrie)".

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), l'alliance arabo-kurde qui est venue à bout des djihadistes terrés dans leur dernier réduit de Baghouz, disaient en mars ne pas avoir "d'informations sur une présence de Baghdadi en Syrie". L'Irak avait déclaré la "victoire" sur l'EI en décembre 2017.

Abou Bakr al Baghdadi dont la dernière apparition remonte à juillet 2014 à la grande mosquée de Mossoul, se félicite des attentats au Sri Lanka qui ont fait près de 400 victimes.

Recommande: