À quoi faut-il s'attendre pour l'"acte 22" — Gilets jaunes

13 Avril, 2019, 14:22 | Auteur: Lynn Cook
  • Les Gilets jaunes ont rendez-vous dans toute la France samedi pour l’acte 22 de la mobilisation alors que se font attendre les mesures du président Macron

Pendant "l'acte 21", 3.500 personnes étaient rassemblées dans la capitale selon les chiffres officiels, contestés comme chaque semaine. Non déclarée en préfecture, cette nouvelle manifestation dans le bastion historique du mouvement réunissait quelques centaines de personnes en fin de matinée. Cela laisse au pouvoir "encore plus la liberté de faire tout et n'importe quoi" contre le mouvement, a déploré Priscillia Ludosky, l'une de ses figures, venue en renfort à Toulouse où Fly Rider-Maxime Nicolle est aussi attendu.

Pour ce 22e samedi de mobilisation, deux villes semblent avoir été choisies pour être les principaux points de ralliement: Paris et Toulouse. Plus de 4 000 personnes sont intéressées par l'événement "acte XXII: Toulouse Capitale Nationale Des Gilets jaunes" sur Facebook. "Pour que le mouvement s'arrête il faudrait qu'il annonce le Ric (référendum d'initiative citoyenne) et la baisse de la TVA sur les produits de première nécessité".

Surtout, a rappelé M. Castaner, le rendez-vous sera le premier depuis l'entrée en vigueur jeudi de la loi anticasseur, instaurant notamment un délit de dissimulation du visage dans les manifestations. Une cinquantaine d'organisations ont signé un appel pour l'abrogation de ce nouveau texte. Le premier cortège parisien rejoindra en début d'après-midi Place de la République la marche pour "la liberté de manifester", organisée par plusieurs associations (dont LDH, Amnesty, Attac, Unef, SOS Racisme.).

La préfecture de police a pris un arrêté interdisant tout rassemblement de "gilets jaunes" sur les Champs-Élysées et les rues perpendiculaires.

Hormis une violente altercation entre un gilet jaune et un policier en civil, à Crozon (29), le dernier week-end a été relativement calme dans la région, marqué par la tentative ratée de blocage de la Scarmor, au Relecq-Kerhuon (29), et des défilés peu fournis à Brest, Hennebont (56) et Saint-Malo. Des gilets jaunes devraient se joindre aux rassemblements pour " la liberté de manifester " à Vannes et Quimper.

En raison du caractère national de la manifestation, le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc a demandé que le périmètre d'interdiction de manifester soit élargi. À Morlaix, un barbecue sera organisé sur le rond-point du magasin Décathlon.

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a insisté sur l'application, dès ce samedi, du nouveau cadre législatif, indiquant avoir envoyé vendredi matin " une circulaire à l'ensemble des préfets pour les inviter à préparer la bonne utilisation de ces dispositifs, à travailler avec les procureurs, les parquets ". La loi, partiellement censurée début avril par le Conseil constitutionnel, "donne un certain nombre de moyens qui nous permettront de faire des fouilles renforcées contre les armes par destination dans les vingt-quatre heures qui précèdent", a-t-il détaillé.

Recommande: