Netanyahu promet d’annexer les colonies cisjordaniennes en cas de victoire — Israël

09 Avril, 2019, 08:39 | Auteur: Lynn Cook
  • Netanyahu promet d’annexer les colonies cisjordaniennes en cas de victoire — Israël

Les deux principaux candidats aux législatives de mardi en Israël jettent leurs dernières forces dans la bataille incertaine, Benjamin Netanyahou en agitant le spectre d'une défaite de la droite, le général Benny Gantz en promettant de mettre fin au règne du Premier ministre sortant.

Avec sa formation centriste Bleu-Blanc, l'ancien chef de l'état-major Benny Gantz se présente comme une "alternative positive", face à la "politique de division" de Netanyahu.

" Si chaque électeur du Likoud ne va pas voter avec sa famille, ses amis, ses connaissances, demain soir ou le lendemain matin, nous nous retrouverons avec Yaïr Lapid comme Premier ministre", a-t-il harangué.

"Israël va continuer à violer cyniquement la loi internationale aussi longtemps que la communauté internationale laissera l'État hébreu passer outre ses obligations en toute impunité, particulièrement avec le soutien de l'administration (américaine de Donald) Trump", a déclaré Saëb Erakat, un haut dirigeant de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). "C'est Netanyahou qui est en danger, c'est tout", a-t-il dit.

Les derniers sondages autorisés mettaient vendredi le Likoud et Bleu-blanc au coude-à-coude. Mais, avec une trentaine de sièges prédits à chacun, l'un et l'autre restent loin de la majorité absolue (61 sur 120) et devraient s'allier à d'autres formations pour gouverner. S'il est choisi pour former le prochain gouvernement, Netanyahu devra bâtir une coalition viable, et pour ce faire, se tourner probablement vers les petits partis de droite et d'extrême-droite qui ne cachent rien de leurs positions radicales. "Je pense que s'exprimer sur un choix stratégique et historique dans le cadre d'une campagne électorale (...) est irresponsable", a indiqué Gantz, qui a fait part de son refus de toute mesure "unilatérale". "Il y a un besoin de changement, et il y a une chance de changement ".

Et, en février, le procureur général a annoncé son intention d'inculper M. Netanyahu pour corruption, fraude et abus de confiance dans trois affaires de dons reçus de la part de milliardaires, d'échanges de bons procédés entre gouvernants et patrons, et de tentatives de collusion avec la presse. Les gens comprennent bien.

Les experts mettent en garde contre les conclusions hâtives tirées des sondages. C'est tout ce que Netanyahu a trouvé pour tenter de se débarrasser de Gantz, un ancien chef d'étatt-majoor de l'armée, qui fait une percée dans les intentions de vote de au-delà de toutes ses espérances... Le nationaliste religieux Bezalel Smotrich, ardent défenseur des colons, a publié une vidéo de lui-même en train de siroter un jus pour illustrer le siphonnage de voix auquel se livre, selon lui, le Premier ministre sortant.

Recommande: