Le réalisateur admet qu'un des deux accusateurs aurait menti — Leaving Neverland

08 Avril, 2019, 13:39 | Auteur: Sue Barrett
  • Michael Jackson pédophile ? L’un de ses accusateurs aurait menti

Seulement, la construction de la station n'a été terminée qu'en 1994 et le biographe apporte les autorisations de construction à l'appui datant de 1993. Toutefois, pour les rares personnes qui n'en auraient pas entendu parler, voici une rapide explication: "Leaving Neverland ", c'est le documentaire du réalisateur Dan Reed dans lequel deux personnes interviennent, Wade Robson et James Safechuck.

C'est le dimanche 3 et le lundi 4 mars que la chaîne américaine HBO a diffusé un documentaire à charge contre Michael Jackson intitulé Leaving Neverland. Âgés respectivement de 36 et de 41 ans, ces deux hommes affirment avoir été abusés sexuellement par Michael Jackson lorsqu'ils n'étaient encore que des petits garçons. Il déclarait au Parisien qu'il avait investigué pendant plus de deux ans, et martelait qu'il avait "fait une vraie enquête, interviewé des policiers et enquêteurs". Un des accusateurs aurait menti.

Michael Jackson, a souligné que l'ancien protégé du Roi de la Pop déclare avoir été abusé par le chanteur dans une pièce de la gare de Neverland entre 1988 et 1992. Sauf qu'à cette époque-là, cette gare n'existait pas encore. Mais la polémique est loin d'être finie puisque le réalisateur, Dan Reed, vient d'avouer que le témoignage de James Safechuck, l'un des accusateurs, était potentiellement incorrect. Mais le biographe assure que cette scène n'aurait pas pu se passer parce qu'au moment de l'agression, cette gare n'était pas encore construite. "Cela n'impacte pas son témoignage, preuve que Michael Jackson a commis ces agressions sexuelles de multiples fois, dans de multiples endroits", a-t-il affirmé.

Recommande: